Eurosport

Cuche démarre très fort

Cuche démarre très fort
Par Eurosport

Le 25/10/2009 à 09:02Mis à jour

Meilleur temps de la première manche, Didier Cuche a tenu le choc pour remporter le géant de Sölden, à l'issue du second run, dimanche. Le Suisse, qui signe sa première victoire sur cette piste, a devancé Ted Ligety et Carlo Janka. Jean-Baptiste Grange et Cyprien Richard sont 7e et 10e.

Eurosport Player: Regardez toute la saison en LIVE

Voir sur Eurosport

Décidément, l'Helvétie se plaît à Sölden. Après Daniel Albrecht, vainqueur l'hiver dernier dans la station autrichienne, c'est Didier Cuche qui a dominé la concurrence sur le glacier du Rettenbach pour l'ouverture de la saison. Meilleur temps de la première manche matinale, le Suisse, qui s'était classé 2e il y a un an, a confirmé sa domination en résistant à ses adversaires lors du second tracé. Sur la ligne d'arrivée, Cuche a devancé l'Américain Ted Ligety et son compatriote Carlo Janka, les deux hommes qu'il précédait à mi-course.

Sölden est une piste sur laquelle il est possible de faire des écarts. Ceux que Didier Cuche a infligés à ses poursuivants sont importants : Ligety, pointé à 0"36 à l'issue de la première manche, termine à six dixièmes. Quant à Janka, le champion du monde de la spécialité de Val d'Isère, qui accusait un retard de 0"51 après le premier run, concède près d'une seconde sur la ligne (0"95). L'Italien Max Blardone (0"96) et l'Autrichien Benjamin Raich (1"45) suivent aux 4e et 5e rangs. Parti avec le dossard un, le lauréat du globe de cristal a fait parler sa technique et sa science de la glisse. "Un récital en deux actes", pour reprendre les propos de notre consultant Jean-Pierre Vidal, sur l'antenne d'Eurosport.

Grange, une seule manche à fond

Cuche a d'abord construit son succès, son 3e dans la discipline, le premier à Sölden et le 10e de sa carrière toutes spécialités confondues, sur un tracé initial dessiné par le coach français David Chastan et qui a rapidement "cassé". Puis, lors de la seconde manche, Cuche s'est battu pour signer le 3e chrono de l'après-midi. Bien haut sur ses trajectoires, il a reproduit ce qu'il savait faire. Grâce à un ski agressif mais relâché, il est parvenu à garder la bonne ligne et éviter de descendre trop bas sur ses trajectoires. "Ca ne peut pas mieux commencer. Cette victoire confirme mes bons entraînements", a expliqué le vainqueur du jour. "Elle me donne de la confiance pour la suite. Je savais qu'il fallait que je me batte, surtout lors de la seconde manche. C'est une vraie satisfaction".

Aksel Lund Svindal, qui a été victime d'une sortie de piste en seconde manche, est le grand battu de la journée. Le Norvégien était pourtant 6e après le premier passage. Quant aux Tricolores, le résultat d'ensemble laisse augurer de belles choses. Profitant d'un bon dossard (le 6), Jean-Baptiste Grange a pris la 7e place finale, à 2"42 du vainqueur. Après un premier run sur lequel il a skié tout en retenue, le skieur de Valloire a ensuite lâché les chevaux. Un second Français, Cyprien Richard (10e) figure dans le top 10 de ce premier géant de l'hiver. Steve Missillier (22e) et Thomas Fanara (23e) sont plus loin.

AFP

0
0