Getty Images

Shiffrin et Hirscher empochent le petit globe du slalom lors du City Event de Stockholm

Shiffrin et Hirscher rajoutent un globe à leur collection de cristal, Zenhaeusern récidive

Le 19/02/2019 à 20:03Mis à jour Le 19/02/2019 à 21:28

CITY EVENT STOCKHOLM - Mikaela Shiffrin avec la manière. L'Américaine s'est imposée mardi lors du slalom parallèle pour signer la 14e de sa phénoménale saison, avec le globe de la spécialité à la clé. Chez les messieurs, Ramon Zenhaeusern a triomphé comme l'an passé. Le Suisse a notamment battu Marcel Hirscher. Ce qui n'empêche pas l'Autrichien de s'octroyer, lui aussi, un nouveau petit globe.

C'est l'histoire d'un maître, d'un géant et d'une reine. Deux jours seulement après la fin des Mondiaux d'Are, le City Event de Stockholm a offert un spectacle magnifique et un dénouement royal mardi soir. Marcel Hirscher, pourtant éliminé en quarts de finale, a ajouté un sixième globe du slalom à son incroyable palmarès. L'Autrichien a d'ailleurs été sorti par l'immense Suisse et grand vainqueur, Ramon Zenhaeusern, spécialiste du slalom parallèle et déjà vainqueur dans la capitale suédoise l'an dernier.

Chez les femmes, Mikaela Shiffrin est entrée un peu plus dans la légende de son sport. Plus rapide que l'Allemande Christina Geiger en finale, elle a signé son 57e succès en Coupe du monde, égalant ainsi le record de Vreni Schneider avec 14 victoires sur une seule saison. Encore plus fort : elle a imité son homologue autrichien en remportant son sixième globe dans sa discipline préférée. A seulement 23 ans.

Hirscher et Shiffrin, géants pour l'éternité

Jusqu'où iront-ils ? Ce soir, à Stockholm, Marcel Hirscher et Mikaela Shiffrin ont réchauffé un peu plus le trône qui leur est si cher depuis des années. Chacun, à sa façon, a écrit en Suède un nouveau chapitre de son incroyable histoire. Si ça avait commencé à Åre à l'occasion des Mondiaux (deux podiums dont un titre pour Hirscher et trois podiums dont deux titres pour Shiffrin), ce City Event est arrivé à point nommé pour consacrer davantage ce couple royal.

Tous deux ont ainsi remporté leur sixième petit globe en slalom. Pour l'Autrichien, son élimination en quarts de finale par Ramon Zenhaeusern, futur vainqueur, n'a été qu'anecdotique. En passant le cut des huitièmes face à Victor Muffat-Jeandet, il avait en effet déjà rempli sa mission. Pour l'Américaine, l'exploit est transcendé par sa portée historique. En une soirée, elle s'est permis de cocher plusieurs cases à la fois : sa 57e victoire en Coupe du monde, le record des 14 succès en une saison de Vreni Schneider qui tenait depuis 1989 et donc son sixième petit globle dans la discipline (un autre record qu'elle co-détient avec Schneider désormais). Phénoménale tout simplement.

Zenhaeusern, géant de la spécialité

Derrière cette double performance hors du commun, il ne fallait surtout pas rater la nouvelle démonstration de Ramon Zenhaeusern. Le géant suisse, qui culmine tout de même à 2,02m, a encore prouvé qu'il était bel et bien le meilleur skieur de la planète en slalom parallèle. Feller (+0"57) en huitièmes, Hirscher (+0"49) en quarts, Yule (+0"29) en demies et Myhrer (DNF) en finale : tous les cadors se sont cassés les dents face à lui.

Comme à Are la semaine dernière où il avait apporté l'or à sa Suisse au Team Event, Zenhaeusern n'a pas laissé la moindre chance à ses adversaires. Même auteurs de diverses fautes ici et là, son physique atypique lui a toujours permis de repasser devant sur les dernières portes. Finalement, c'est tout à fait logique de voir le skieur helvète conserver son titre dans la capitale suédoise. Comme quoi, pour briller mardi soir à Stockholm, il fallait vraiment être géant.

0
0