Allsport

Vonn est bien la reine

Vonn est bien la reine
Par Eurosport

Le 09/02/2009 à 17:15Mis à jour

Après celle du Super-G, Lindsey Vonn a décroché une 2e médaille d'or à Val d'Isère lors de la descente des Mondiaux. Longtemps en tête de l'épreuve, Lara Gut a pris l'argent, juste devant Nadia Fanchini. Les Françaises Marion Rolland (5e) et Marie Marchan

Eurosport Player: Regardez toute la saison en LIVE

Voir sur Eurosport

Le doute est levé pour de bon. Lindsey Vonn est bien la reine de ces quarantièmes Championnats du monde. Après avoir dominé le Super-G dames il y a six jours, l'Américaine a remis le couvert lors de la descente. Et un constat s'impose quand on voit les écarts à l'arrivée : Il n'y avait rien à faire pour empêcher la skieuse de Park City de signer un retentissant doublé sur la Face de Solaise ce lundi. Dominatrice en Coupe du monde depuis deux hivers, Vonn a confirmé qu'elle était bien la meilleure skieuse de la planète actuellement. Qui en doutait ?

Sûrement pas Lara Gut qui a reconnu la supériorité de sa rivale américaine. Médaillée d'argent lors du Super-Combiné, la Suissesse a récidivé lors de la descente. Partie avec le dossard 6, la skieuse de 17 ans et demi a profité de conditions idéales. En tête après son passage, la jolie blonde a attendu, lunettes sur le nez, dans la zone Kiss and Cry. Tout sourire, l'avenir du ski mondial y a cru. Jusqu'au passage de la fusée US, qui a raboté de 52 centièmes la marque de la skieuse helvète.

Mal de ventre pour Gut

Passée à côté de son Super-G mardi (9e) et touchée à un doigt lors d'une séance de ski libre en début de semaine, Nadia Fanchini a parfaitement réagi (3e à 0"57). Quatre ans après l'argent de sa soeur Elena à Bormio, l'Italienne a accroché autour de son cou la médaille de bronze de cette descente. Troisième samedi lors du Super-Combiné, Elisabeth Goergl a cette fois-ci raté de peu le podium, échouant à la 4e place à près d'une seconde de Vonn (0"93). L'Autrichienne a devancé deux Françaises. Mises en confiance depuis le premier jour de ces Mondiaux et l'argent de Marchand-Arvier en Super-G, les skieuses tricolores ont encore fait parler la poudreuse.

Rolland et "MMA" se régalent !

Il y avait un (tout) peu plus de déception dans les propos de Marchand-Arvier : "J'avais les jambes un peu dures. Hier, je m'étais mis dans l'idée de partir. Les reports et l'annulation ont puisé dans mon énergie. Après, ce n'est pas catastrophique, évidemment. Ce sont des beaux Championnats du monde pour moi. Cela m'a mis du beaume au coeur pour la suite. Pour aller revivre de belles choses". Aurélie Revillet a complété le bon bilan tricolore avec une 12e place, à égalité avec la tenante du titre, la Suédoise Anja Paerson, excellente sur le haut du tracé mais beaucoup moins à l'aise sur le bas. A côté de ses skis depuis le début de ces (et de ses) Mondiaux, Ingrid Jacquemod a conclu cette descente à une triste 20e place. Quand ça ne veut pas...

0
0