AFP

Slalom de Val d'Isère : Alexis Pinturault au bout du rêve

Pinturault au bout du rêve
Par Eurosport

Le 08/12/2012 à 17:49Mis à jour Le 08/12/2012 à 18:54

Plus qu'un podium, Alexis Pinturault a décroché une superbe victoire à Val d'Isère lors d'un slalom nocturne, remporté devant l'Allemand Felix Neureuther et l'Autrichien Marcel Hirscher. Le Français s'adjuge sa deuxième victoire en Coupe du monde après un slalom parallèle à Moscou. Steve Missillier et Thomas Mermillod Blondin terminent 25e et 27e.

Eurosport Player: Regardez toute la saison en LIVE

Voir sur Eurosport

Alexis Pinturault a fait mieux que tenir sa promesse. Venu à Val d'Isère pour se faire une place dans le Top 15, le Français a réalisé une magnifique performance en s'adjugeant la victoire lors du slalom, terminé en nocturne dans la station française en raison de la neige qui a chamboulé le programme initial. Sixième à l'issue de la première manche, il termine devant l'Allemand Felix Neureuther et l'Autrichien Marcel Hirscher, tenant du grand globe de cristal et leader après le première acte. Âgé de 21 ans, Pinturault a assuré son deuxième succès sur le circuit mondial grâce à une deuxième manche étincelante malgré une visibilité réduite à cause des précipitations neigeuses.

Annulée l'an passé en raison du manque de neige, l'étape française a failli encore une fois être privée de ski du fait cette fois-ci de... l'abondance de poudreuse tombée ce week-end. Initialement prévu en matinée, c'est donc en nocturne que le slalom de Val d'Isère a vu Pinturault répondre à tous ceux qui ne croyaient pas en lui. Après trois abandons en trois courses sur la face de Bellevarde, le jeune skieur de Courchevel a fait bien mieux qu'espéré. Après le premier tracé, l'exploit se dessinait gentiment puisqu'il pointait au sixième rang à 73 centièmes de retard sur Marcel Hirscher, auteur du meilleur temps.

Pinturault : " Un autre goût que la victoire de Moscou "

Mais le double champion du monde junior de géant (en 2009 et 2011) a écoeuré la concurrence en sortant une seconde manche parfaite, où il a signé le meilleur chrono (47"33) pour signer sa deuxième victoire après le slalom parallèle de Moscou en février dernier, succès toutefois moins important que celui-ci décroché devant son public. L'Allemand Felix Neureuther a échoué à 50 centièmes et Marcel Hirscher à 57 centièmes alors que la neige tombait encore plus fort. Quatrième au final, le Suédois Andre Myhrer, vainqueur du premier slalom de la saison à Levi, conserve le dossard rouge de leader de la discipline. Steve Missillier et Thomas Mermillod Blondin, les deux Français présents en seconde manche, terminent 25e et 27e.

"C'est incroyable. Il y a beaucoup de neige, mais la piste était vraiment excellente. Les conditions étaient parfaites, si ce n'est la visibilité sur le haut", s'est exclamé le Savoyard. "Bien sûr, on peut dire que cette victoire, devant mon public, a un autre goût que celle de Moscou", a-t-il reconnu. La plus belle promesse du ski français apporte à l'équipe de France de ski alpin son tout premier succès de la saison, hommes et dames confondus. Le skieur de Courchevel compte désormais huit podiums de Coupe du monde à son palmarès. Sa préparation estivale avait été interrompue par une déchirure ligamentaire à la cheville gauche en juillet, à la suite d'une partie de tennis. Un épisode bien loin de lui qui tentera de réaliser un improbable doublé dimanche sur le slalom géant, où il aura encore les dents longues.

0
0