L’équipe de France de ski de fond tient enfin sa médaille olympique en relais. Après avoir échoué à la quatrième place à Turin et Vancouver, le collectif tricolore a glané le bronze à Sotchi dimanche. Jean-Marc Gaillard, Maurice Manificat, Robin Duvillard et Ivan Perrillat Boiteux ont réussi une performance authentique, ramenant la sixième médaille au clan français, la 100e de l’histoire aux JO d’hiver. Profitant d’une très bonne glisse, comme lors de la quatrième place surprise des filles samedi, les Bleus ont même été proches de l’argent en finissant à moins de cinq secondes de la Russie (+31"9 contre +27"3). La Suède, tenante du titre, a réalisé le doublé.

Voir le tweet

Sotchi 2014
Comment le nordique est devenu une passion française
12/02/2014 À 19:59

Toujours dans le coup

Au départ du relais, les Français étaient ambitieux et déterminés à rompre la malédiction, mais dans une position d’outsiders. Lorsque Jean-Marc Gaillard est tombé en cassant un bâton en début de course, la réussite ne semblait pourtant pas être de leur côté. Malgré cela, à chaque passage de relais, la France était dans le coup, à la troisième ou quatrième place. Elle a été la plus régulière quand certaines nations ont tenté de boucher les trous avant de fortement faiblir. Reléguée très loin après les deux relais en style classique, la Norvège, parmi les deux nations favorites au départ, a notamment connu une grande désillusion. Petter Northug et ses compatriotes étaient trop handicapés par une mauvaise glisse pour faire mieux que quatrièmes à l'issue des 20km en style libre, à bonne distance du podium (+1’09).

Robin Duvillard Relais messieurs Sotchi 2014 France

Crédit: AFP

Jean-Marc Gaillard et Maurice Manificat, déjà présents il y a quatre ans, ont réussi avec leurs deux comparses là où Vincent Vittoz, notamment, avait échoué en 2006 et 2010. Le champion du monde 2005 de poursuite et deuxième de la Coupe du monde la même année avait été le premier Tricolore avec de tels résultats mais n’avait jamais goûté au métal olympique. Jusqu’ici, la seule médaille pour le ski de fond français était celle de Roddy Darragon en 2006, de manière très inattendue lors du sprint. Cette fois, c’est la confirmation d’un potentiel qui tardait à se concrétiser.

Voir le tweet

Jeux Olympiques
L'ABC du ski de fond
05/02/2014 À 13:22
Jeux Olympiques
Legkov, premier champion olympique déchu dans le scandale de dopage d'Etat russe
01/11/2017 À 17:48