Getty Images

Andy Murray absent jusqu'à Shanghaï, sa fin de saison très compromise

Murray absent jusqu'à Shanghaï, sa fin de saison très compromise

Le 06/09/2017 à 12:26Mis à jour Le 06/09/2017 à 12:58

ATP - Le numéro 2 mondial Andy Murray a annoncé mercredi sur les réseaux sociaux son forfait pour les tournois de Pékin et Shanghaï. Le Britannique devrait aussi "très certainement" renoncer à Vienne et Bercy.

Il n'a pas encore totalement renoncé à rejouer en 2017. Mais il n'en est pas loin. Andy Murray, déjà forfait lors de cet US Open, a annoncé dans un post facebook qu'il ne s'alignerait pas lors des deux prochains tournois à son programme : Pékin (2-8 octobre) et le Masters 1000 de Shanghai (8-15 octobre). Handicapé par une blessure à la hanche, le Britannique se laisse une minuscule fenêtre pour revenir à Vienne (23-29 octobre) et enchaîner ensuite à Bercy (30 octobre-5 novembre). Mais il prévient déjà qu'il devrait "très certainement" renoncer également à ces deux tournois.

"Malheureusement, je ne serai pas capable de m'aligner à Pékin et Shanghai et très certainement pour la fin de la saison à Vienne et Paris en raison de ma blessure à la hanche qui m'a gêné lors des derniers mois," écrit le toujours numéro 2 mondial. Murray n'a plus joué depuis Wimbledon et sa défaite en quart de finale face à Sam Querrey. Jusqu'au bout, il a espéré s'aligner à l'US Open mais a renoncé au dernier moment. Il promettait alors "des nouvelles pour le reste de la saison dans les prochains jours." Elles ne sont pas bonnes et le poussent à rester loin des courts un peu plus longtemps.

La meilleure solution à moyen terme

"Après avoir consulté de nombreux spécialistes la semaine dernière, mon staff et moi avons décidé que c'était la meilleure solution pour mon avenir à moyen terme", explique l'Ecossais dans son communiqué. Il se laisse une toute petite ouverture pour signer un retour dès 2017, au tournoi de Vienne. Mais elle est si mince qu'il semble peu probable qu'il s'y engage. Il se projette d'ailleurs déjà vers 2018 et annonce qu'il fera sa rentrée à Brisbane pour préparer l'Open d'Australie.

L'objectif pour Murray est de ne prendre aucun risque pour revenir à un niveau le plus compétitif possible. Cette pause est aussi lié à cela souligne-t-il : "Je suis confiant sur le fait que cette période de repos me permettra de revenir à mon meilleur niveau et de joueur pour les titres en Grand Chelem la saison prochaine." Avec Novak Djokovic et Stan Wawrinka, ils seront donc trois à revenir début 2018 après une longue période d'arrêt. S'ils imitent Roger Federer, de retour à son meilleur niveau après avoir fait une croix sur la fin de la saison 2016, l'Open d'Australie 2018 sera explosif.

Andy Murray

Andy MurrayGetty Images

0
0