Jannik Sinner avait une revanche à prendre, et cela s'est vu sur le court vendredi. Battu par Arthur Rinderknech lors de leur premier affrontement voici quelques mois sur la terre battue de Lyon, l'Italien s'est montré intraitable sur le dur indoor d'Anvers en quart de finale, faisant respecter son statut de tête de série numéro 1 du tournoi. Il a ainsi délivré une partition sans fausse note pour l'emporter en deux sets (6-4, 6-2) et 1h18 de jeu. Pour rallier la finale, il devra se mesurer à Lloyd Harris, vainqueur de Marton Fucsovics (6-2, 7-5) plus tôt dans la journée.
Le score a beau être sévère, Arthur Rinderknech n'a pas à en rougir. Car il a bien engagé le bras de fer en fond de court face à Jannik Sinner, du moins l'espace d'un set, le premier, avant de plier face à la supériorité adverse. Le Français a distribué les pains des deux côtés, mais il a trouvé à qui parler dans une partie qui n'a pas manqué d'échanges spectaculaires.
Coupe Davis
Battus par la Grande-Bretagne, les Bleus seront fixés dimanche pour la qualification
27/11/2021 À 13:32

Un dernier carré sans Bleus pour la première fois à Anvers

S'il fallait identifier un tournant, ce serait probablement le 10e jeu du match, lorsque Sinner a servi pour le gain de la première manche à 5-4. Bousculé par un Rinderknech sans complexe, il a su tenir le cap, écarter deux balles de débreak, crier sa rage et serrer le poing comme rarement. Plutôt placide habituellement, l'Italien avait vraisemblablement quelque chose à se prouver face au Français.

Arthur Rinderknech à Anvers en 2021

Crédit: Imago

La clé pour Sinner fut de prendre le plus rapidement possible l'avantage à l'échange. Très agressif dès les premiers coups de raquette, il a fait beaucoup de dégâts sur la seconde balle de Rinderknech (seulement 22 % de points gagnés derrière par le Français, 15 % même dans le premier set). Et dès le début de la seconde manche, il a enfoncé le clou d'un break d'entrée. Dès lors, le 13e joueur mondial n'a plus été menacé sur ses engagements et s'est même permis de ravir à nouveau celui de son rival, faisant souvent la différence grâce à des angles courts croisés des deux côtés.
Contrairement aux cinq précédentes éditions de ce tournoi d'Anvers, il n'y aura donc pas de Français dans le dernier carré. Les Bleus avaient même décroché le titre à trois reprises (Richard Gasquet en 2016, Jo-Wilfried Tsonga en 2017 et Ugo Humbert en 2020).
ATP Finals
Un autre thriller gagné sur le fil et Medvedev reste invaincu avant les demies
18/11/2021 À 22:46
ATP Finals
Le coup parfait : Sinner domine Hurkacz pour son entrée en lice
16/11/2021 À 21:41