En ce moment, il n’y a pas grand-chose à faire face à Stefanos Tsitsipas. Pourtant opposé à un Jannik Sinner qui est loin d’avoir démérité, le Grec s’est tranquillement imposé en deux sets (6-3, 6-3) pour se qualifier pour la finale de l’ATP 500 de Barcelone. Trop solide pour l’Italien sur les points importants, s’appuyant sur un service varié et très efficace, la tête de série n°2 n’a jamais vraiment tremblé, même si le Grec n’a pas toujours paru en contrôle. Vainqueur de ses 16e et 17e sets consécutifs, Tsitsipas affrontera en finale Rafael Nadal ou Pablo Carreno-Busta pour tenter de remporte le premier ATP 500 de sa carrière.
Le film du match
Il aura fallu huit jeux à Stefanos Tsitsipas pour faire la différence. Huit jeux d’une grosse intensité où les deux joueurs se sont rendus coup pour coup. A la puissance et à la longueur de Sinner, le Grec répondait par une variation plus importante de ses frappes mais aussi par un service bien plus performant (75% de première, 72% de points marqués derrière celle-ci). C’est notamment grâce à celui-ci que la tête de série n°2 a pu s’en sortir lors du cinquième jeu, lorsqu’il s’est retrouvé avec deux balles de break contre lui. Un moment charnière que Sinner n’a pas su exploiter, à l’image de son retour complètement raté sur la deuxième. Comme un symbole de la différence actuelle entre les deux joueurs.
ATP Hambourg
Tsitsipas renversé par Krajinovic
16/07/2021 À 14:15

Tellement serein dans les moments importants…

Sur le fond global, il n’y a aura pas eu tant que cela justement, de différence. Malgré la sévérité factuelle du score, l’Italien a fait jeu égal dans de nombreux domaines avec le Grec. Mais ce dernier est intouchable depuis plusieurs semaines, sort d’une semaine parfaite à Monte-Carlo (victoire finale sans perdre le moindre set) et sa confiance actuelle rejaillie sur son jeu, notamment dans les moments importants. Car c’est bien là que Tsitsipas a construit son succès : 4 balles de break sauvées sur 4 et surtout quatre jeux compliqués - où il se retrouvait mené 0/30 ou 15/30 - que le Grec a géré avec beaucoup de justesse et de calme. Comme s’il était sûr de son tennis, qu’il savait qu’il s’en sortirait.
Plus efficace aussi en défense, la tête de série n°2 a fini par faire dérailler Sinner, qui aura eu le mérite de ne jamais lâcher. Il n’y avait pas grand-chose que l’Italien aurait pu mieux faire pour changer le résultat, à l’exception de ses quelques petites fautes « bêtes » en retour de seconde balle. Mais dimanche, c’est bien Stefanos Tsitsipas qui disputera la finale, la 7e de sa carrière en ATP 500 et sa deuxième ici à Barcelone. Jusqu’ici, ça ne lui a jamais souri. En même temps, il n’avait jamais non plus remporté de Masters 1000 il y a quinze jours…
Wimbledon
Sensation à Wimbledon : Tsitsipas se prend (encore) les pieds dans le tapis vert
28/06/2021 À 16:05
Wimbledon
Stefanos Tsitsipas mené deux sets à zéro par Frances Tiafoe (6-4, 6-4) au 1er tour
28/06/2021 À 15:20