Roger Federer n'a pas tremblé pour son retour à la compétition. Un mois après son sacre à l'Open d'Australie face à Rafael Nadal, le Suisse a signé une victoire sérieuse lors du 1er tour de l'ATP 500 de Dubaï, lundi. Facile vainqueur de Benoît Paire (6-1, 6-3), le Bâlois l'a joué élève modèle devant le public emirati. Il n'a passé que 54 minutes sur le court face à un adversaire amoindri par une blessure au pied droit en début de première manche.
Laver Cup
Djokovic au rendez-vous, le Big Four sera au complet
22/07/2022 À 08:11
Face à un Paire visiblement préoccupé par sa blessure, Federer s'est montré sérieux dans ce qu'il a proposé. Visiblement pas gêné pour se mouvoir, alors que les interrogations sur sa jambe blessée à Melbourne ont été légion, il a très bien bougé tout au long de sa rencontre et dicté le tempo. Inspiré en coup droit et en revers, Federer a parfaitement récité son tennis, sans en faire trop et en obligeant Paire à faire le coup en plus. Cette première victoire d'après 18e Grand Chelem avait tout d'un match piège et il a évité les ennuis avec malice et tactique.
Après un premier set bouclé à la vitesse de l'éclair (6-1), RF a quand même dû batailler un peu plus dans la seconde manche face à un rival qui a raccourci au maximum les échanges en coup droit et en revers. Privé d'une première balle fiable dans le premier acte, le 10e joueur mondial s'est appuyé sur cette habileté au service - notamment sur ses secondes - pour se sortir de situations piégeuses, principalement au moment de confirmer son break à 3-2 dans la seconde manche et à 4-3 où il a subi la remontée de son rival de 40/15 à 40/40.
Privé d'opportunité pour debreaker à 4-3, Paire, frustré, a finalement implosé. Ses bonnes sensations vues en début de saison se sont confirmées sur quelques séquences, mais pas sur la durée lundi. Pour Federer, toujours invaincu en 2017, il y aura une suite face à un Russe. En effet, il affrontera au 2e tour le vainqueur du duel entre Mikhail Youzhny et Evgeny Donskoy.
Wimbledon
32 finales de Grand Chelem : "Djoko" dépasse Federer !
08/07/2022 À 16:56
Wimbledon
Ils resteront inséparables : Nadal le reconnaît, Federer "lui manque"
04/07/2022 À 12:12