Getty Images

Lucas Pouille passe à côté du titre à Marseille, battu par Karen Khachanov en finale (7-5, 3-6, 7-5)

Stoppé par Khachanov, Pouille manque la passe de deux
Par Eurosport

Le 25/02/2018 à 17:12Mis à jour Le 25/02/2018 à 17:56

ATP MARSEILLE – Lucas Pouille s'est incliné en finale de l'Open 13, dimanche, battu en trois sets (7-5, 3-6, 7-5) et 1h49 de jeu par Karen Khachanov. Le Russe, 47e mondial, décroche le deuxième titre de sa jeune carrière, après sa victoire à Chengdu, en 2016. Le Français, récent vainqueur à Montpellier, manque lui l'occasion de s'offrir un nouveau succès sur le sol français.

Le mois de février de Lucas Pouille est celui des montagnes russes. Le Français, vainqueur de son premier tournoi de l'année à Montpellier, sorti d'entrée quelques jours plus tard à Rotterdam, s'est cette fois incliné en finale devant Karen Khachanov en trois sets (7-5, 3-6, 7-5) et 1h49 de jeu. A 21 ans, le grand gabarit russe (1,98 m) classé 47e mondial s'offre son deuxième titre après celui conquis en 2016 à Chengdu au terme d'une belle semaine où son service a fait des ravages (16 aces dimanche, près de 12 en moyenne par match).

Pouille, déjà finaliste l'an passé, face à son compatriote Jo-Wilfried Tsonga, visait un doublé dans le sud de la France après avoir conquis le titre à Montpellier il y a deux semaines. "Je viens du Nord mais je commence à me sentir à la maison ici", a-t-il dit à l'issue d'un match où les frappes lourdes de Khachanov ont fait la différence dans les moments cruciaux. Le public marseillais ne verra pas un troisième Français soulever la coupe en quatre ans (après Gilles Simon en 2015 et Tsonga l'an passé) malgré les efforts de Pouille.

Pourtant, Pouille s'était bien repris en deuxième manche

Le Nordiste de 24 ans aura été le seul à ôter une manche au grand espoir russe, présenté comme un héritier potentiel de Marat Safin, N.1 mondial au début des années 2000. Très solide lors du premier set, Khachanov a baissé d'un cran au service dans la deuxième manche et Pouille a saisi l'opportunité pour recoller à un set partout. Tout s'est joué sur quelques détails en fin de partie. Le Russe aurait pu douter après avoir raté un smash aisé sur sa première balle de match. Mais il a su retrouver ses esprits rapidement pour clore les débats en 1h49 face à un joueur qu'il apprécie. Les deux joueurs se sont entraînés ensemble par le passé et avaient disputé ensemble le tournoi de Rotterdam en double la semaine dernière.

Lucas Pouille face à Ilyia Ivashka en demi-finale de l'Open 13

Lucas Pouille face à Ilyia Ivashka en demi-finale de l'Open 13Getty Images

0
0