Imago

Grosjean s'en sort bien

Grosjean s'en sort bien
Par Eurosport

Le 04/10/2007 à 12:56Mis à jour

Grosjean est passé près de la sortie. Le Français a profité de l'intervention du superviseur et de la disqualification de Koubek pour se hisser en quarts de finale de l'Open de Moselle. Au prochain tour, le 68e mondial retrouvera Robredo. De son côté, Ma

ATP METZ - 8ES DE FINALE

Sébastien Grosjean (FRA) bat Stefan Koubek (AUT) 7-5, 6-7 (4), 2-4 dsf. Prochain adversaire : Robredo.

Un véritable coup du sort. Sébastien Grosjean n'en demandait sans doute pas tant. Et pourtant. Bien mal engagé dans le troisième set (mené 4-2), le Français a profité de la perte de sang froid de Stefan Koubef pour se sortir de son 8e de finale. Une issue rocambolesque et salutaire pour le Tricolore.

Explication de texte : alors que les deux joueurs avaient, chacun, empoché un set, Koubek menait 4-2 dans l'ultime manche. Tout est parti d'un coup droit litigieux frappé par l'Autrichien. Le juge de ligne était masqué par Grosjean, et l'arbitre de chaise, dans le doute, proposait de remettre le point. Au grand dam de Koubek qui faisait appel au superviseur. Au terme d'une discussion houleuse, ce dernier a enjoint le gaucher de reprendre le jeu. Furieux, Koubek s'est alors fendu d'une insulte au superviseur, qui a demandé à l'arbitre de le disqualifier. A noter que l'Autrichien n'en est pas à son coup d'essai. Koubek avait déjà été disqualifié au deuxième tour de Roland-Garros en 2000 puis aux qualifications de Bercy en 2003.Il encourt une forte amende. Mais cela, Grosjean n'en a cure, il est qualifié pour les quarts de finale du tournoi lorrain.

Tout avait démarré pour le Tricolore avec un premier set, dans l'ensemble maîtrisé. Grosjean gérait parfaitement les points importants. Il s'offrait deux balles de break dans l'ensemble du set, toutes transformées. L'Autrichien cédait sa mise en jeu au plus mauvais moment, le onzième jeu, et le Français enlevait le premier set (7-5).

Dans la seconde manche, Grosjean semblait plus fébrile, concédant sept balles de break. Il poussait malgré tout Koubek au jeu décisif avant de céder 7-6 (4). Un coup dur dont le 66e joueur mondial avait du mal à se remettre. Grosjean perdait ainsi son service d'entrée avant donc le tournant du match et la disqualification de Koubek. "C'est la première fois que ça m'arrive sur un court", soufflait le Français au micro du speaker. Vainqueur 7/5, 6/7(4), 2-4 en 2h32, Grosjean affrontera Tommy Robredo, tête de série numéro 1 du tournoi en quart de finale.

Nicolas Mahut (FRA) bat Julien Benneteau : 6-3, 3-6, 6-3.
Prochain adversaire : Andreev.

Depuis le début de semaine, Nicolas Mahut se fait un malin plaisir à sortir ses compatriotes. Après Mathieu Moncourt, c'est Julien Benneteau qui a subi sa loi. Pourtant entre deux joueurs qui se suivent au classement ATP (62e place pour Benneteau, 63e rang pour Mahut), la partie fut accrochée.

Le premier set ressemblait à une démonstration de force du dernier finaliste du Queen's. Son arme favorite ? Le service comme toujours. Résultat : trois aces, aucune balle de break concédée et un premier set enlevé sans forcer (6-3). Lors de la seconde manche, le rapport de force s'inversait. Benneteau profitait de chaque occasion. Opportuniste, il convertissait toutes ses balles de break (2/2) et assurait sur sa mise en jeu (69% de premières balles). Il remportait donc la seconde manche 6-3. Lors de l'ultime set, Mahut reprenait les commandes à la faveur d'une première balle efficace (83%) là où son compatriote flanchait (57%). L'affaire était entendue et Mahut remportait son troisième succès sur son compatriote en autant de confrontations (6-3, 3-6, 6-3).

Désormais coaché par Guillaume Peyre, ancien mentor de Marcos Baghdatis, Nicolas Mahut ne fait que confirmer son regain de forme après son inflammation à l'astragale qui l'a éloigné des terrains plusieurs semaines. La semaine dernière à Bangkok, Mahut avait déjà fait bonne figure. Après avoir sorti Haas, il buttait sur Verdasco en quart de finale après avoir servi pour le match. A Metz, le serveur-volleyeur angevin devra créer l'exploit en quart. C'est en effet le Russe Igor Andreev, tête de série numéro 8, qui se dresse sur sa route. Une confrontation pour permettre au Français de confirmer son retour en forme.

Andy Murray (GBR/N.3) bat Michaël Llodra (FRA) 6-4, 6-3
Prochain adversaire : Tsonga.

Wilfried Tsonga (FRA) bat Philipp Kohlschreiber (ALL, 7) 5-7, 7-6 (7-5), 6-3
Prochain adversaire : Murray.

Igor Andreev (RUS/N.8) bat Nicolas Lapentti (ECU) 6-3, 6-3.
Prochain adversaire : Mahut.

0
0