Seul Hubert Hurkacz l'avait peut-être vu venir. Et encore, le principal intéressé est sans doute trop humble pour faire de tels plans sur la comète. Il est pourtant bien devenu le premier Polonais à triompher dans un Masters 1000, dimanche à Miami. Et à le voir mener sa barque contre son ami et partenaire de double Jannik Sinner en finale, on aurait vraiment pu penser qu'il était habitué à ce genre de grandes occasions. Il faut dire qu'il surfait sur une vague de confiance impressionnante construite avec des succès sur Denis Shapovalov, Milos Raonic, Stefanos Tsitsipas et Andrey Rublev, des prétendants clairs à la victoire (surtout les deux derniers cités) dans un tournoi privé de Novak Djokovic, Rafael Nadal, Roger Federer et Dominic Thiem.
L'heure de gloire de Hurkacz était d'autant plus difficile à anticiper qu'il restait sur 5 défaites sur ses 7 derniers matches. Et pourtant, une autre statistique ressort de son début de saison : l'air floridien lui réussit bien puisqu'il avait remporté le deuxième titre de sa carrière à Delray Beach pour ouvrir 2021. "L'année dernière, j'ai passé quasiment la moitié de l'année ici (pendant l'interruption des compétitions à cause de la pandémie, NDLR). Je m'entraînais quand il faisait le plus chaud pendant le printemps et l'été, donc je pense que ça m'a beaucoup aidé à jouer aussi bien en Floride. Surtout dans les conditions difficiles auxquelles on a eu affaire, parce que c'était un petit peu lent et que le vent soufflait pas mal", a-t-il souligné.
ATP Miami
Hurkacz, machine à broyer des membres du Top 10
04/04/2021 À 20:47

Mathieu : "Hurkacz n'est pas juste une énorme surprise, il aura d'autres bons résultats"

Un jeu moderne et sans failles

Beaucoup plus avare en fautes directes que son adversaire direct, Hurkacz n'a pas semblé retenir ses coups malgré les aléas climatiques. Sauf peut-être en fin de partie, quand il a pris conscience de la portée de sa performance et qu'il a senti la révolte adverse. "J'étais un petit peu nerveux à 4-3, c'était très important de gagner ce jeu. J'avais eu des opportunités de triple break, mais Jannik s'est remis à frapper la balle vraiment bien. C'est un fantastique 'matcheur', j'étais très soulagé de conclure", a-t-il noté avec sincérité.
Mais si le Polonais a su passer outre ce moment difficile, il le doit à la diversité de ses atouts. Comme le faisait remarquer récemment son glorieux aîné et compatriote Wojtek Fibak, Hurkacz n'a pas vraiment de faiblesses dans son jeu. Pour sa taille (il mesure 1 mètre 96), il se déplace remarquablement bien. Sa manière d'être toujours sur la balle sans jamais donner l'impression d'aller vite a suscité bien des comparaisons avec Andy Murray par exemple, mais aussi le "Chat" Miloslav Mecir pour les plus anciens puristes.

Malgré les éclairs de Sinner, Hurkacz est resté sur son nuage : le résume de la finale

La confiance qu'il lui manquait pour aller plus haut

Et quand il en a besoin, il peut aussi abréger les échanges, grâce notamment à sa puissance de feu au service, ce qui l'a soulagé dans cette fin de finale tendue. Son point faible jusqu'alors ? Hurkacz était peut-être un petit trop gentil, "légèrement timide, pas si sûr de lui" selon Fibak. Ce triomphe pourrait l'aider à franchir un vrai cap dans la constance de ses performances au haut niveau, sous la houlette de son coach Craig Boynton, ancien mentor de John Isner notamment.
"Ça me donne encore plus de motivation et de confiance en moi. J'essaie de m'améliorer chaque jour et c'est le résultat de mon travail. J'étais super fier d'Iga (Swiatek) quand elle a gagné Roland-Garros. Si mon jeu peut inspirer aussi les jeunes en Pologne, j'en suis heureux." Désormais membre du Top 20, Hurkacz aura un statut plus protégé et des tableaux plus dégagés à l'avenir. A lui de profiter désormais de ce cercle vertueux pour continuer à vivre ses rêves et ceux de ses compatriotes.

Hurkacz, machine à broyer des membres du Top 10

ATP Miami
Malgré les éclairs de Sinner, Hurkacz est resté sur son nuage : le résume de la finale
04/04/2021 À 19:53
ATP Miami
Mathieu : "Hurkacz n'est pas juste une énorme surprise, il aura d'autres bons résultats"
04/04/2021 À 19:45