Roland-Garros lui a visiblement donné un coup de fouet. Alors qu'il n'avait pas gagné le moindre match la saison dernière sur gazon (échouant au 1er tour de qualifications de Wimbledon), Hugo Gaston en compte déjà deux cette année. Interrompu par la pluie mercredi alors qu'il était mené 4-2 par Jenson Brooksby, 34e mondial, le jeune Français a eu le dernier mot jeudi (3-6, 6-3, 7-5) après plus de deux heures et demie de combat (2h37 précisément) au 2e tour à 'S-Hertogenbosch. Pour la première fois en 2022, il jouera ainsi un quart de finale contre l'invité néerlandais Tim van Rijthoven (205e à l'ATP) qui a surpris Taylor Fritz (6-7, 7-5, 6-4).
Il n'est finalement pas étonnant que son toucher de balle et sa main dans le petit jeu paient sur herbe. Mais encore fallait-il le prouver. Hugo Gaston est en train de le faire aux Pays-Bas où il a réalisé une performance notable contre Jenson Brooksby. Auteur d'un break d'entrée, il avait néanmoins vu son adversaire prendre le contrôle de la partie avant que les averses n'obligent les deux hommes à s'arrêter mercredi. A leur retour sur le court jeudi, l'Américain a tenu son avantage pour prendre le premier set, mais Gaston a réagi pour remettre les compteurs à zéro dans la foulée.
ATP Montreal
2 sets suffisent à Brooksby pour se débarasser de Bublik dès le premier tour à Montréal
09/08/2022 À 06:58

"Dans la créativité, Gaston t'embarque, tu as envie de le suivre tout le temps"

Une balle de match sauvée par Gaston, Mannarino en démonstration

Le troisième acte a d'abord ressemblé comme deux gouttes d'eau au premier : après s'être emparé de la mise en jeu adverse, Gaston a accusé à son tour un break de retard (3-6, 6-3, 2-4). Mais il est revenu et a résisté à tout, sauvant même une balle de match sur son service de gaucher à 4-5, avant d'aligner les trois derniers jeux. Le Français aura été de loin le plus efficace sur les points importants, sauvant pas moins de 11 balles de break sur 15.
Et la journée a décidément souri aux Français puisqu'un autre gaucher plus expérimenté, Adrian Mannarino, a imité Gaston. Et avec la manière qui plus est. Il n'a ainsi laissé que cinq petits jeux (6-2, 6-3) à la tête de série 4 du tournoi et 22e joueur mondial Alex de Minaur au 2e tour. L'Australien n'a pas résisté plus d'1h20 sur le gazon néerlandais. En quart, Mannarino retrouvera l'Américain Brandon Nakashima.

Simon tombe avec les honneurs

Pour Gilles Simon en revanche, le tournoi s'arrête aux portes des quarts. Mais le vétéran de 37 ans n'a pas ménagé sa peine sur le gazon néerlandais. Issu des qualifications, il a d'abord conclu victorieusement dans la matinée son 1er tour interrompu depuis deux jours par la pluie contre James Duckworth (6-4, 7-6). Puis, il a donc remis le couvert dans l'après-midi avec un immense défi face au futur numéro 1 mondial et tête de série 1 du tournoi Daniil Medvedev. Et s'il a fini par s'incliner (7-5, 6-4) en 1h53, le natif de Nice a donné du fil à retordre au Russe pour sa rentrée sur gazon.
Sur la lancée de sa victoire matinale, Simon a fait le premier break de la partie, obtenant même deux balles de set à 5-2 sur le service adverse. Malheureusement pour lui, il n'a pas su les convertir et Medvedev a haussé le ton, prenant l'avantage lors des longs bras de fer du fond entre les deux hommes. Résultat : cinq jeux remportés consécutivement pour le numéro 2 mondial qui a viré en tête.
Inspiré dans ses déplacements, contreur parfois comme à ses plus belles heures, Simon a toutefois concédé un nouveau break au début du 2e set (7-5, 3-1). Mais il s'est battu jusqu'au bout, écartant pas moins de 6 balles de match, à coups de passings inspirés et retours agressifs. La septième a toutefois été la bonne pour Medvedev qui a conclu l'affaire d'un beau revers long de ligne avant de serrer chaleureusement la main de son valeureux adversaire au filet.
Wimbledon
Le programme de jeudi : Nadal en 2e rotation sur le Centre Court, six Français en lice
29/06/2022 À 20:12
Tennis
Van Rijthoven immense sensation, Gaston "grand" serveur
12/06/2022 À 20:47