Getty Images

Lucas Pouille éliminé par Milos Raonic en demi-finale

Pouille cale sur Raonic
Par Eurosport

Le 16/06/2018 à 15:47Mis à jour Le 16/06/2018 à 18:51

ATP STUTTGART - Lucas Pouille, tenant du titre, s'arrête en demi-finales cette fois. Le numéro un français s'est incliné (6-4, 7-6) samedi contre un Milos Raonic comme toujours très solide au service. Le Canadien affrontera Roger Federer.

Lucas Pouille ne doublera pas la mise à Stuttgart. Titré l'an passé sur le gazon allemand, le Français s'arrête cette fois aux portes de la finale. Sans démériter, mais sans jamais vraiment avoir d'ouvertures, Pouille s'est incliné en deux manches (6-4, 7-6) face à Milos Raonic. Incapable de prendre le service du Canadien, le Nordiste n'a bénéficié que d'une seule balle de break dans toute la rencontre, sans pouvoir la convertir.

Le numéro un tricolore n'a lui-même cédé qu'une seule fois sa mise en jeu, dans le premier set, dans une rencontre typique de gazon, où les ouvertures ont été rares. Mais Raonic s'est vraiment montré intraitable, ne perdant au final que douze points (sur 65 !) sur son service. Même derrière sa deuxième balle, l'Ontarien a remporté 75% des points. C'est là que Pouille, lui aussi très efficace sur sa première (91% de points gagnés) s'est montré inférieur à son adversaire, en laissant plus d'un point sur deux en route.

Premier titre sur gazon ?

Dans la seconde manche, aucun des deux joueurs n'a cédé son engagement et c'est donc au jeu décisif que tout s'est joué. Logiquement, Milos Raonic s'y est montré dominateur, ne lâchant pas le moindre point sur son service pour s'imposer 7 points à 3. Absent des courts depuis le Masters 1000 de Madrid pour cause de blessure au genou droit, qui l'avait notamment poussé à renoncer à Roland-Garros, Raonic, finaliste à Wimbledon en 2016, tentera dimanche de remporter son premier titre sur gazon.

Pour l'heure, Milos Raonic n'a toujours pas perdu un set cette semaine à Stuttgart, où il a successivement éliminé Basic, Fucsovics, Berdych et, dont Lucas Pouille. Pour la 22e finale de sa carrière, le Canadien sera opposé à Roger Federer, vainqueur de Nick Kyrgios en trois sets un peu plus tard. Sur ce qu'il a montré depuis le début du tournoi, notamment au service, il pourrait avoir un coup à jouer, même face à l'octuple vainqueur de Wimbledon.

0
0