Federer, toujours plus haut

Federer, toujours plus haut
Par Eurosport

Le 13/07/2012 à 14:07Mis à jour Le 15/07/2012 à 22:42

Ce lundi 16 juillet, Roger Federer écrit un peu plus sa légende en destituant Pete Sampras, une fois de plus. Avec 287 semaines, il est désormais le seul joueur à occuper la place de numéro un mondial au classement ATP aussi longtemps depuis 1973. Et ce n'est peut-être pas fini.

Le lundi 16 juillet 2012 sera certainement marqué d'une croix rouge dans le calendrier de Roger Federer. C'est en ce jour précis que le Suisse dépasse officiellement le record de Pete Sampras au nombre de semaines au sommet du classement ATP, créé en 1973. Un record qu'il visait depuis longtemps. Avec désormais 287 semaines au compteur, il devient celui qui a régné le plus souvent sur le circuit professionnel. Une juste récompense pour le recordman de victoires en Grand Chelem (17) et le recordman de longévité au premier rang mondial en nombre de semaines consécutives (237 contre 102 pour Sampras et 160 pour Connors). Numéro un, il le sera au moins jusqu'aux Jeux olympiques de Londres (où 750 points seront donnés aux vainqueurs, 450 au médaillé d'argent et 340 au médaillé de bronze), soit jusqu'au 6 août prochain. Federer est donc assuré de porter cette marque au moins à 289 semaines.

L'Helvète est arrivé à ses fins en remportant le tournoi de Wimbledon pour la septième fois de sa carrière le 8 juillet dernier. Sa 17e victoire en Grand Chelem lui permet de revenir sur le devant de la scène après deux ans d'absence. Le 5 juillet 2010, Federer a perdu le premier rang au profit de Rafael Nadal et a même quitté le Top 2 mondial pour la première fois depuis le 17 novembre 2003, soit après 346 semaines consécutives, ce qui est un autre record en la matière. Le 9 juillet 2012, Federer a donc signé son retour au top pour la troisième fois de sa carrière, ce qui lui permet de laisser un peu plus derrière lui, outre Pete Sampras (286 semaines, 14 majeurs), d'autres légendes comme Ivan Lendl (270 semaines et huit majeurs), Jimmy Connors (268 semaines, huit majeurs) ou encore John McEnroe (170 semaines, sept majeurs).

Mais Roger Federer n'a pas encore fait complètement le tour de la question côté records : il lui reste encore à terminer l'année à ce rang pour la sixième fois de sa carrière (2004, 2005, 2006, 2007 et 2009), pour égaler... devinez qui ? Pete Sampras bien sûr, sacré six fois de suite en fin de saison entre 1993 et 1998. Avec seulement 75 points d'avance sur Novak Djokovic, le Suisse a encore du pain sur la planche pour rester accroché à ce spot fin 2012 : outre une demi-finale à l'US Open, il devra défendre notamment ses points pris en indoor où il a aligné trois titres fin 2011 à Bâle (500), Paris-Bercy (1000) et en Masters Cup (1500). Mais il a une statistique pour lui : tous les vainqueurs à Wimbledon ont, depuis 2004, terminé l'année au premier rang mondial en fin d'exercice.

0
0