Eurosport

Bâle 2013 : Federer, en finale avec le Masters dans le viseur

Federer, en finale avec le Masters dans le viseur
Par Eurosport

Le 26/10/2013 à 17:00Mis à jour Le 26/10/2013 à 21:50

Roger Federer s’est qualifié pour la finale de Bâle en disposant samedi de Vasek Pospisil (6-3, 6-7, 7-5). Le Suisse est à une victoire d'une qualification pour Londres. En finale, il sera opposé à Juan Martin Del Potro, tombeur d'Edouard Roger-Vasselin (6-4, 4-6, 6-2).

Le Masters en ligne de mire pour Federer

Encore une victoire. C’est ce qu’il reste à Roger Federer à accomplir pour se qualifier au Masters de Londres. La raison : en cas de victoire finale à Bâle, le maestro gagnerait d’ores et déjà sa place parmi les "Maîtres". Et sur ses terres, le Bâlois est toujours en course. Le Suisse a validé ce samedi son billet pour la finale en disposant du Canadien Vasek Pospisil (6-3, 6-7, 7-5).

Tranquillement en tête jusqu’à 6-3, 5-3, service à suivre, Roger a tremblé au moment de conclure. Pospisil a arraché la seconde manche avant d'embarquer RF dans un troisième set piège. Mais le détenteur du nombre de Grand Chelem a fait parler l’expérience dans la manche décisive, notamment en récupérant un break de retard concédé d'entrée. Pour décrocher un sixième titre à domicile, et par la même occasion, sa place à Londres, Federer devra disposer de Juan Martin Del Potro. Un adversaire qui l’a battu lors de leurs deux dernières confrontations.


Del Potro met fin à l'aventure de Roger-Vasselin

Fin de parcours pour Edouard Roger-Vasselin. Auteur d’une belle semaine à Bâle, avec notamment une victoire sur Stanislas Wawrinka au premier tour, le Français a été éliminé en demi-finales par Juan Martin Del Potro (6-4, 4-6, 6-2). Malgré la défaite, ERV fera son entrée dans le top 50 pour la première fois de sa carrière.

Ce samedi, le Français n'a pourtant pas démérité. Après avoir concédé le premier set, le fils de Christophe, ancien demi-finaliste à Roland-Garros, a tenu tête à l’Argentin en arrachant le deuxième, notamment grâce à une bonne qualité de retour. La Tour de Tandil, agacée, s’est repris en serrant le jeu. Le double break d’entrée de troisième manche a été fatal pour le natif de Gennevilliers. Del Potro, quant à lui, est toujours en course pour conserver son titre. Il devra défier en finale Roger Federer, tombeur du Canadien Vasek Pospisil.

0
0