Thiem se rapproche de Medvedev

Avant de passer la main à Rafael Nadal la semaine prochaine, Novak Djokovic occupe toujours le sommet de la hiérarchie mondiale lundi. L’écart de points entre les deux rivaux, qui ont joué une exhibition au Kazakhstan jeudi dernier, reste inchangé. Roger Federer, lui aussi, reste sur la troisième marche du podium et stable. En conservant son titre à Bâle, le 10e dans sa ville natale, le Suisse ne lâche pas de lest et garde ses distances avec Daniil Medvedev, lui reprenant même la troisième place à la Race avant le dernier Masters 1000 de la saison. D’ailleurs, le Russe peut regarder un peu dans le rétroviseur. Dominic Thiem, lui aussi sacré devant son public à Vienne dimanche, revient ainsi à 425 petites longueurs.

Masters Rome
Nadal n'a laissé aucune chance à Lajovic
IL Y A 2 HEURES

Rapide, incisif et ultra-solide en revers : Federer a foncé vers sa "decima" à domicile

Berrettini s’invite dans le top 10, Nishikori le quitte

Si le top 5 n’a pas connu de bouleversements, deux changements de poids sont à noter dans le top 10. Kei Nishikori le quitte ainsi pour la première fois depuis quasiment un an. Blessé au coude, le Japonais a mis un terme à sa saison et n’a pas pu défendre les 300 points de sa finale à Vienne en 2018. Par conséquent, il passe de la 8e à la 11e place au classement. Pour Matteo Berrettini en revanche, tout va bien. Encore dans le dernier carré à Vienne, après ses demi-finales à l’US Open et Shanghaï, l’Italien intègre le club fermé des 10 meilleurs joueurs du monde au 9e rang, juste derrière Karen Khachanov qui remet en jeu 1000 points à Bercy cette semaine. Huitième à la Race, Berrettini a les cartes en main pour se qualifier pour son premier Masters en carrière.

De sacrés revers pour une belle victoire : Thiem a eu le dernier mot face à Berrettini

De Minaur dans les 20, Pouille en sort

Dans la suite du classement, Gaël Monfils (13e), lui aussi dans le dernier carré à Vienne, grappille une place au détriment de David Goffin (14e). Dixième à la Race, le numéro 1 français accuse 310 points de retard sur Berrettini dans la course pour Londres, autant dire qu’il devra aller très loin à Bercy s’il veut décrocher une place dans la capitale anglaise. Mais le grand gagnant de la semaine est incontestablement Alex de Minaur. Bien que finaliste malheureux à Bâle, l’Australien double dix de ses collègues pour se faire une place dans le top 20 (18e) pour la première fois depuis ses débuts professionnels. Lucas Pouille, qui ne jouera plus cette saison, en fait notamment les frais : il est désormais 21e.

Les temps forts de la victoire de De Minaur contre Opelka

Anderson plonge, Opelka progresse encore

A l’arrêt depuis Wimbledon, Kevin Anderson paie le prix au classement d’une saison gâchée par les blessures. Titré à Vienne l’an passé, le grand serveur sud-africain voit son capital fondre de 500 points. Dans l’affaire, il glisse de 24 places pour afficher le matricule 45, son plus bas niveau depuis la semaine du 31 juillet 2017, avant sa finale de l’US Open. Mais tous les géants ne sont pas logés à la même enseigne. Reilly Opelka confirme ses grands progrès en 2019 et sa demi-finale à Bâle, agrémentée de succès sur David Goffin et Roberto Bautista Agut, lui permet de frôler le top 30 (31e). A noter également que, grâce à sa victoire en Challenger à Brest, Ugo Humbert se refait la cerise, gagnant sept rangs pour pointer 56e à l’ATP.

Surpuissant au service et en coup droit, Opelka a eu raison de la résistance de Bautista Agut

Sinner, nouveau benjamin du top 100

Il n’a que 18 ans et deux mois et il fait déjà partie de l’élite mondiale du tennis. Demi-finaliste à Anvers voici dix jours et en huitième de finale à Vienne la semaine dernière, Jannik Sinner récolte ce lundi les fruits de ses performances remarquables pour un si jeune âge. Ce lundi, il franchit un cap symbolique et très important dans une carrière en entrant dans les 100 meilleurs joueurs de la planète (92e), piquant la place de benjamin du gotha mondial à Félix Auger-Aliassime (certes bien mieux classé du haut de ses 19 ans). Et comme un bonheur n’arrive jamais seul, le jeune Italien a été invité à disputer le "Masters Next Gen" devant un public d’ores et déjà acquis à sa cause à Milan. De quoi voir l’avenir en rose.

Jannik Sinner nell'ATP 500 di Vienna

Crédit: Imago

Des hauts et des bas

  • Ils sont sept à afficher leur meilleur classement dans le top 100 cette semaine. Matteo Berrettini (9e, +2 places), Alex de Minaur (18e, +10), Reilly Opelka (31e, +6), Mikael Ymer (73e, +1), Alejandro Davidovich Fokina (82e, +11), Yasutaka Uchiyama (86e, +1) et Jannik Sinner (92e, +9) peuvent avoir le sourire.
  • Pour d’autres en revanche, cet automne 2019 prend une mauvaise tournure. Kevin Anderson (45e, -24 places), Fernando Verdasco (49e, -9), Jordan Thompson (61e, -6), Mikhail Kukushkin (67e, -10), Stefano Travaglia (88e, -5) et Alexei Popyrin (94e, -6) font la grimace.

Le Top 20 au 28/10

RangJoueurNationalitéPoints
1.Novak DjokovicSerbie9545
2.Rafael NadalEspagne9225
3.Roger FedererSuisse6950
4.Daniil MedvedevRussie5920
5.Dominic ThiemAutriche5495
6.Alexander ZverevAllemagne4335
7.Stefanos TsitsipasGrèce3830
8.Karen KhachanovRussie2830
9.Matteo BerrettiniItalie2705
10.Roberto Bautista AgutEspagne2575
11.Kei NishikoriJapon2560
12.Fabio FogniniItalie2370
13.Gaël MonfilsFrance2350
14.David GoffinBelgique2325
15.Diego SchwartzmanArgentine2205
16.Stan Wawrinka Suisse1910
17.John IsnerEtats-Unis1850
18.Alex de MinaurAustralie1695
19.Félix Auger-AliassimeCanada1681
20.Guido PellaArgentine1620
Masters Rome
Humbert : "Je me suis éclaté sur ce tournoi"
IL Y A 2 HEURES
Masters Rome
Cette fois, Musetti n'a pas existé
IL Y A 3 HEURES