Federer perd une place

L’an dernier, il était venu à Rotterdam pour devenir le plus vieux numéro 1 mondial de l’histoire du jeu à plus de 36 ans. Vainqueur du tournoi, il avait parfaitement rempli cet objectif, mais il a choisi de ne pas venir défendre sa couronne en 2019. Par conséquent, Roger Federer poursuit sa (légère) glissade dans la hiérarchie planétaire. Le Suisse perd 500 points et une place, au profit de Kei Nishikori, pour s’établir au 7e rang mondial.

WTA Adelaide International
Swiatek n'a pas laissé Bencic rêver au titre
IL Y A 5 HEURES

Roger Federer - Open Australie 2019

Crédit: Getty Images

Monfils et Wawrinka progressent, Dimitrov dégringole

Finaliste aux Pays-Bas l’an dernier, Grigor Dimitrov a dû renoncer au tournoi indoor néerlandais en raison d’une blessure à l’épaule. Et le Bulgare en fait les frais avec une perte sèche de 300 points et une sortie du top 30 – il est désormais 31e – à l’ATP, une première pour lui depuis août 2016, soit près de deux ans et demi. Dans les 10 meilleurs joueurs mondiaux pendant plus d’un an entre août 2017 et octobre 2018, le Bulgare a clairement régressé et connaît une crise de confiance actuellement. Vainqueur à Rotterdam, Gaël Monfils en profite pour réintégrer, de son côté, le club fermé des 30 meilleurs joueurs du monde, à la 23e place.

Finaliste aux Pays-Bas, Stan Wawrinka, lui, ne s’affole pas et progresse lentement mais sûrement. Depuis son retour sur le circuit en 2018 après son opération du genou, le Suisse a tardé à enregistrer des résultats prometteurs, mis à part son quart de finale à Cincinnati l’été dernier. A Rotterdam, il a accroché successivement Milos Raonic, Denis Shapovalov et Kei Nishikori à son tableau de chasse. Et il en récolte les fruits immédiatement au classement puisqu’il réintègre le top 50 (41e) et se rapproche peu à peu de son meilleur niveau tennistique.

Tsonga aux portes du top 100

Jo-Wilfried Tsonga poursuit son impressionnante remontée. Voici seulement deux semaines, le Manceau pointait à la 210e place mondiale. Depuis, il a enchaîné sept victoires sur dur indoor, un titre à Montpellier et un quart de finale à Rotterdam, et a enregistré une impressionnante progression de 99 rangs. Nouveau matricule 112 à l'ATP, le Français n'a rien à perdre dans les prochaines semaines : à la même époque, il était sur le flanc l'an dernier.

Invité à Marseille, Tsonga pourrait réintégrer le top 100 dès la semaine prochaine en cas de bon parcours. "Drépanocytaire à un certain pourcentage" selon ses dires, il a annoncé qu'il ne prendrait pas part au premier Masters 1000 de la saison à Indian Wells par conséquent, mais pourrait bien glaner d'autres précieux points à Miami.

Cecchinato grappille une place

En venant à bout de Diego Schwartzman en finale à Buenos Aires (6-1, 6-2), Marco Cecchinato a progressé d’une place au classement ATP. L’Italien qui a remporté en Argentine son troisième trophée ATP après Umag et Budapest l’année dernière, tous sur terre battue, est ainsi 17e au classement ATP ce qui représente son meilleur classement en carrière.

Opelka et Schnur regardent vers le haut

La finale inattendue a répondu aux attentes. Surtout, elle valu son pesant de cacahuètes au niveau comptable. Vainqueur de son premier titre ATP, dimanche, à New York, Opelka a fait coup double : un titre à domicile et un bond de géant au classement. Voilà l'Américain 56e mondial et à 62 petits points d'une entrée dans le Top 50. A 21 ans, il atteint donc son tout meilleur classement en carrière.

Pour Schnur, l'autre héros du tournoi new-yorkais, l'opération a été encore plus productive. S'il ne fait pas son intégration dans le Top 100, le Canadien en est tout proche. Le voilà à la 107e place avec un bond de 47 places. Le Top 100 est tout près, à 18 points seulement.

A retenir aussi...

  • Grâce à sa victoire au Challenger de Cherbourg, Ugo Humbert atteint le meilleur classement de sa carrière en atteignant la 75e place mondiale, gagnant encore 13 rangs par rapport à la semaine dernière. Il talonne le fougueux Letton Ernests Gulbis, 74e.
  • Quart-de-finaliste à Buenos Aires, le jeune Espagnol Jaume Munar affiche désormais le matricule 66, sa meilleure marque depuis son passage chez les professionnels. Engagé à Rio cette semaine, il espère poursuivre sa marche en avant. Pourtant éliminé dès les qualifications en Argentine, le Britannique Cameron Norrie s'établit au 62e rang, son meilleur classement également.
  • Increvable, Daniil Medvedev poursuit son impressionnant début de saison et enregistre son meilleur classement en carrière, intégrant le top 15 grâce à sa demi-finale à Rotterdam. Le Russe compte déjà 14 succès en 2019 et a encore vendu chèrement sa peau lors du tournoi indoor néerlandais face à Gaël Monfils qui a arrêté à sept sa série de victoires consécutives.

Le top 20 au 18/02

JoueurNationalitéPoints
1. Novak DjokovicSerbie10955
2. Rafael NadalEspagne8320
3. Alexander ZverevAllemagne6475
4. Juan Martin Del PotroArgentine5060
5. Kevin AndersonAfrique du Sud4595
6. Kei NishikoriJapon4190
7. Roger FedererSuisse4100
8. Dominic ThiemAutriche3800
9. John IsnerEtats-Unis3225
10. Marin CilicCroatie3140
11. Karen KhachanovRussie2880
12. Stefanos TsitsipasGrèce2805
13. Borna CoricCroatie2605
14. Milos RaonicCanada2275
15. Daniil MedvedevRussie2230
16. Fabio FogniniItalie2225
17. Marco CecchinatoItalie2091
18. Roberto Bautista AgutEspagne1955
19. Diego SchwartzmanArgentine1940
20. Nikoloz BasilashviliGéorgie1820
ATP Acapulco
Après Rotterdam, Nadal déclare forfait pour Acapulco
IL Y A 18 HEURES
ATP Córdoba
"Tu fais de la m****" : Paire énervé, dépité et éliminé en quarts de finale
IL Y A 18 HEURES