Michaël, contrairement aux habitudes, vous allez donc jouer dès le vendredi pour le simple…

Michaël LLODRA : Oui, on fait appel à moi en simple dès le vendredi. Je suis en bonne forme. J’ai eu de bons résultats ces derniers temps. La surface me correspond bien. J’ai hâte d’être sur le terrain car j’ai de bonnes sensations depuis le début de la semaine. Maintenant, il faudra être très bon pour gagner ce match là.

Coupe Davis
Monfils : "Jouer mon jeu"
09/07/2010 À 07:54

C’est un bonheur d’être titulaire ?

Michaël LLODRA : Un bonheur, oui. En tout cas, c’est une fierté de porter le maillot de l’équipe de France. Maintenant, il ne suffit pas de le porter. Il faut en faire bon usage et essayer de rapporter des points pour gagner cette rencontre. Je suis prêt à jouer le vendredi et le samedi. Après, on verra pour le dimanche.

Qu’est-ce qui vous permet d’être optimiste face à ces redoutables Espagnols ?

Michaël LLODRA : Tout d’abord, on les reçoit. On aura donc tout le soutien du public et je crois qu’on en aura vraiment besoin. La surface est assez rapide et les balles sont assez lourdes. A mon avis, ce sont des matches qui vont surtout se gagner dans la tête. Il faudra saisir les occasions quand elles se présenteront. Ce ne sera pas facile car, en face, ce sont deux joueurs très expérimentés, presque tous les deux dans le top 10. Même si la surface est rapide, ils ont déjà prouvé par le passé qu’ils pouvaient être costauds. Il faudra donc créer des exploits. Mais en Coupe Davis, on sait que beaucoup de choses peuvent se passer. On espère bien inverser la tendance.

C’est votre dix-huitième sélection et vous allez disputer seulement votre deuxième match de simple à enjeu. Est-ce que vous avez quelque chose à prouver en simple ?

Michaël LLODRA : Non, car quand on fait appel à vous en simple, c’est que vous le méritez. Mes récents résultats ont sans doute aidé à ma sélection. Il ne faut pas oublier qu’il y eu aussi quelques blessures. Maintenant, j’aurais peut-être été sélectionné malgré le forfait de Jo-Wilfried Tsonga. Je suis en bonne forme et c’est ce genre de rencontre qui peut permettre de passer un cap. Même si c’est seulement ma deuxième participation à un match de simple qui compte, je suis prêt à relever le défi. Ce sera dur, mais il faudra être présent.

Guy Forget dit que vous jouez actuellement le meilleur tennis de votre carrière. Cela suffira t-il pour battre Fernando Verdasco ?

Michaël LLODRA : Je ne sais pas, mais c’est vrai que j’ai de bons espoirs de l’embêter. J’ai déjà battu des joueurs de son calibre et même plus forts que lui sur le papier sur ce genre de surface. En Coupe Davis, tout peut se passer et les classements ne reflètent pas forcément la valeur d’un joueur dans cette compétition.

Vous aviez été titulaire en simple contre les Etats-Unis à Winston-Salem en 2008, vous l’êtes de nouveau demain face aux Espagnols. Ce ne sont pas des rencontres faciles …

Michaël LLODRA : Oui, mais c’est peut-être aussi pour ça que l’on fait appel à moi. Je ne vous cache pas que je suis plutôt content que Nadal ne soit pas là, même si Fernando Verdasco n’est pas un « branque ».

Coupe Davis
Llodra et Monfils en simple
08/07/2010 À 12:55
Coupe Davis
Il faut sauver France - Espagne
07/07/2010 À 12:31