COUPE DAVIS - BARRAGES: France bat Pays-Bas 4-1.

Jo-Wilfried Tsonga (FRA) bat Thiemo De Bakker (P-B) 7-6 (7/5), 6-2, 3-6, 7-6 (7/4).

Coupe Davis
Tsonga: "Je m'investis"
21/09/2009 À 12:30

En 2010, la France sera encore dans le groupe monde de la Coupe Davis, grâce au formidable travail de Jo-Wilfried Tsonga. Celui qui est le leader naturel de l'équipe de France a apporté trois points à son équipe, et il n'en fallait pas plus pour obtenir la victoire face aux Pays-Bas, à Maastricht. Tsonga devient le premier Français depuis Nicolas Escudé à gagner ses quatre premiers simples décisifs en Coupe Davis. Ce n'est pas un mince exploit. Dans des contextes toujours particuliers, cette compétition épuise les plus fragiles, nivelle le niveau par le bas et donne tout son sens à l'idée que l'on se fait du suspense sportif et à l'esprit de Coupe. Tsonga était le plus fort de tous ce week-end. C'est lui qui a fait céder la digue quand les Bleus et Gaël Monfils pataugeaient dans le plat pays. Le défi qui lui avait lancé par Guy Forget: gagner les trois points, a été tenu.

Efficace, un point c'est tout ? Non, trois points, c'est tout ! Jo-Wilfried Tsonga n'a pas joué le tennis du siècle, il a simplement dominé des joueurs moins bien classés et fait respecter la hiérarchie. Physiquement, le Français a toujours paru supérieur à ses adversaires, Jesse Huta-Galung vendredi et Thiemo De Bakker dimanche. Techniquement, JWT s'est montré moins explosif que d'habitude mais beaucoup plus constant. Mentalement, il a été irréprochable. De Bakker, ancien champion du monde juniors, qui retrouve toutes ses sensations cette saison et qui avait fait souffrir le martyre à Monfils vendredi, lui a offert une belle réplique. Pendant trois heures pile de jeu, le Néerlandais a produit un tennis très intéressant, sur un rythme qui a souvent gêné Tsonga.

Tsonga fait le métier

Si Monfils disputait son premier match en Coupe Davis, De Bakker disputait le match le plus important de sa carrière, avec une égalisation à 2-2 au bout de la raquette qui aurait mis une énorme pression sur Monfils ou Chardy. A 5-4, Thiemo a servi pour la première manche. Avec un peu plus d'expérience, il aurait pu serrer le jeu. Débreaké il a concédé le tie-break de la première manche après avoir eu un break d'avance à 3/2. La dynamique du match tourne à l'avantage de la France, et JWT prend la seconde manche malgré 39ù seulement de premières balles.

Remis de ses émotions, le Hollandais sanctionne le Français dans la troisième manche avec un break à 3-1. L'ambiance Coupe Davis est à son comble à Maastricht. Tsonga ne s'affole pas malgré la perte du troisième set, mais le match a pris une autre dimension. Les deux joueurs, marqués par la fatigue de leurs deux matches précédents, ne font pas des folies. Le premier contre-pied fait habituellement le point, le premier mauvais choix est sanctionné. Les fautes directes illustrent la tension. Tsonga ne sert pas plus de premières balles que lors des sets précédents, il sert mieux, avec des premières balles très utiles (4 aces dans ce set). Il s'énerve de voir De Bakker rivaliser à 4-4. A 5-5, le Français est mené 0/30. Son service le protège. Le dernier jeu décisif est mieux maîtrisé. Thiemo, breaké deux fois à 5/2, revient à 5/4 avant de céder. Les Bleus "inondent" le court en fêtant leur leader. Tsonga reste lui le visage plutôt fermé. Comme le Suisse Roger Federer, qui vient de remporter le point de la gagne contre l'Italie (3-1), il sait qu'il a juste fait son boulot. A l'année prochaine.

RESULTATS

Vendredi
. Thiemo De Bakker (P-B) bat Gaël Monfils (FRA) 6-3 5-7 6-3 6-4. Jo-Wilfried Tsonga (FRA) bat Jesse Huta Galung (P-B) 7-6(2) 6-2 7-6(3)

Samedi
. Jo-Wilfried Tsonga / Michaël Llodra (FRA) bat Thiemo De Bakker / Igor Sijsling (P-B) 6-3 3-6 7-6(2) 6-4

Dimanche
. Jo-Wilfried Tsonga (FRA) bat Thiemo De Bakker (NED) 7-6(5) 6-2 3-6 7-6(4). Jérémy Chardy (FRA) bat Jesse Huta Galung (NED) 6-3 6-2

Coupe Davis
Forget : "Il faut du coeur"
21/09/2009 À 02:46
Coupe Davis
L'Espagne face aux Tchèques
19/09/2009 À 15:00