La Coupe Davis va sacrer la Croatie ou la Russie. Au lendemain de la qualification au forceps des Croates après le double décisif, la Russie a fait dans la démonstration face à l'Allemagne en s'assurant le strapontin pour le dernier dimanche après les deux simples, samedi, à Madrid. Les deux nations se retrouveront dimanche à partir de 16h00 pour se jouer le mythique saladier d'argent à la Madrid Arena.
Parfaitement lancée par Andrey Rublev, la Fédération russe de tennis a fait dans l'efficacité avec la victoire en deux manches de Daniil Medvedev face à Jan-Lennard Struff (6-4, 6-4). En contrôle, le n°2 mondial n'a pas lâché toutes ses forces dans cette bataille. Il a même plus semblé gêné par des saignements de nez que par ce match.
Un peu secoué par le public pendant le match, le Russe a remis ses habits de l'US Open 2019 pour calmer la foule après sa victoire et montrer qu'il était le patron. Sifflé pour son attitude, il a continué en ce sens lors de l'entretien d'après-match. Avec Medvedev, une chose est sûre, on ne s'ennuie pas.
Open d'Australie
A la bagarre, Medvedev se sort du piège Cressy
IL Y A 21 HEURES

Medvedev impérial au service

Sur le terrain, le vainqueur du dernier US Open a construit son succès assez méthodiquement avec un break dans chaque set. Le premier est arrivé assez tard dans le premier acte : à 4-4. Alors qu'il jouait un excellent match, et qu'il était une vraie menace, Struff est complètement passé à côté d'un jeu de service. Mais au plus mauvais moment. Dans la foulée, le protégé de Gilles Cervara a empoché le premier acte et tissé sa toile.
Le second set a ressemblé au premier : Medvedev a assuré ses mises en jeu, avec une première balle canon et attendu que son rival flanche le premier. Ce moment est arrivé assez vite, à 2-2. Break en poche, le n°2 mondial a enchaîné deux jeux blanc supplémentaires (3 au total dans cette manche) pour se retrouver à 5-3, puis 5-4.
Alors qu'il servait pour le gain du match à 5-4, le Moscovite a vécu son seul moment difficile en devant sauver une balle de break à 30/40, la seule et unique de cette opposition décousue. Une énorme première balle sur le côté extérieur, relancée dans le filet par Struff, lui a permis de se sortir de ce piège. La suite, on la connaît.
Dimanche, la nouvelle génération russe va avoir l'opportunité de remporter son premier saladier d'argent. Même dans une formule revisitée de la compétition, qui ne fait pas l'unanimité, c'est un titre qui comptera si cette équipe va au bout. C'est dans leurs mains maintenant.
Open d'Australie
Medvedev file en seconde semaine au petit trot
22/01/2022 À 07:25
Open d'Australie
Medvedev, la force tranquille
20/01/2022 À 11:16