AFP

Mladenovic en remet une couche sur la FFT : "Ils sont doués pour avoir le bon timing"

Mladenovic en remet une couche sur la FFT : "Ils sont doués pour avoir le bon timing"

Le 31/08/2016 à 12:00Mis à jour Le 31/08/2016 à 12:21

FED CUP - Kristina Mladenovic est revenue en conférence de presse sur sa suspension par la Fédération française de tennis après sa qualification pour le 2e tour de l'US Open. La joueuse pointe du doigt le timing de l'annonce, à la veille du début du dernier Grand Chelem de la saison, et se montre toujours aussi critique envers l’instance fédérale.

Le choix de la fédération de communiquer sur sa décision, dimanche matin, un jour avant le début de l'US Open ne mettait pas les joueurs concernés (Benoît Paire, Kristina Mladenovic et Caroline Garcia) dans les meilleures dispositions. Pas surprise par la sanction, la numéro 2 française s'interroge en revanche sur le timing. "Cela ne m'a pas du tout étonnée venant d'eux [la FFT, NDLR]. Par contre, ils sont doués pour avoir le bon timing pour des annonces comme ça. On se demande pourquoi ils font comme ça à la veille d'un Grand Chelem. Le timing est très mauvais, et ce n'est pas la bonne manière pour mettre les joueurs français dans les meilleures conditions pour commencer un tournoi, qui plus est un Grand Chelem."

" La fédé est une chose, la Fed Cup en est une autre"

Alors qu'on lui demandait si elle avait été gênée dans sa préparation pour le tournoi du Grand Chelem américain, Mladenovic a affirmé que ça ne l'avait pas plus perturbée que cela. "Je suis à la Fédération depuis que j'ai l'âge de 12 ans, je sais comment se font les choses, et honnêtement, ça ne m'a pas plus touchée que ça venant d'eux, a-t-elle expliqué aux journalistes présents. Vraiment je n'ai pas de commentaires à faire. J'ai juste envie de profiter de mon tournoi, je suis pleinement concentrée. La preuve, ça ne m'a pas plus touchée que ça."

La seule question qui vaille désormais, c'est de savoir si "Kiki" et Caroline Garcia pourront participer à la finale de la Fed Cup prévue les 12 et 13 novembre à Strasbourg. Pour le moment, leur suspension est provisoire et pourrait être levée lors d'une réunion de Comité de Direction de la FFT prévue le 24 septembre. Les dates laissent espérer que les deux joueuses, taulières de l’équipe de France et décisives depuis le début de la campagne de Fed Cup, seront réintégrées pour participer à cette finale. Mais pour le moment, le flou est complet. "Je ne sais pas. C'est à eux de voir ce qu'ils veulent faire. Je ne sais pas quoi vous dire", a concédé Mladenovic sur son éventuelle absence pour cette échéance.

Elle a profité de la conférence de presse pour réaffirmer son attachement à la compétition. "En tout cas pour moi, la fédé est une chose, la Fed Cup en est une autre, complètement différente. J'ai toujours représenté mon pays à 1000% et on sait à quel point c'est difficile de programmer la Fed Cup dans le calendrier, mais ça m'a toujours tenu à cœur d'être présente, et être en finale cette année c'est quelque chose de grand." Tellement grand que la France ne l'a plus remportée depuis 2003. Amélie Mauresmo avait alors scellé la victoire. Pour y regoûter, la capitaine d'aujourd'hui devra pouvoir compter sur toutes ses forces en présence.

Mladenovic tombe dans les bras de Mauresmo en Fed Cup face à l'Italie

Mladenovic tombe dans les bras de Mauresmo en Fed Cup face à l'ItalieAFP

0
0