Forget dur avec Llodra

Forget dur avec Llodra
Par Eurosport

Le 16/04/2003 à 09:35Mis à jour

Michaël Llodra a affirmé, mercredi, que Guy Forget, le capitaine de l'équipe de France de Coupe Davis, avait tenu des « mots durs » à son encontre, il y a dix jours lors de la dernière journée du quart de finale contre la Suisse.

« Les mots de Guy ont été durs à entendre », a expliqué Mickael Llodra alors qu'il était interrogé, en marge du tournoi de Monte-Carlo, sur l'attitude de son capitaine de Coupe Davis. Pour remplacer Sébastien Grosjean, blessé de dernière minute, Guy Forget lui avait, en effet, préféré Fabrice Santoro. Il a justifié cette titularisation en estimant que « Michaël Llodra aurait mis six mois à se remettre d'une défaite contre Roger Federer ».

« Je n'ai pas compris cet argument. J'aurais pu jouer, j'étais prêt », a déclaré ce dernier. « Les mots dépassent parfois la pensée. (...) Cela a été un moment très dur à vivre mais Guy a pris une décision. Depuis, on s'est reparlé. Désormais, je vais essayer de regagner ma place et s'il me rappelle, je reviendrai », a-t-il ajouté.

"Dur à gérer"

« La situation était très dure à gérer », a, de son côté, expliqué Fabrice Santoro. « A une heure du match, on ne savait pas qui allait jouer. J'ai dit que je n'étais pas au mieux de ma forme (ndlr : blessure au coude droit). Guy est le patron, il a choisi. Ce n'était pas forcément le bon choix. Mais depuis quatre ans qu'il est capitaine de l'équipe de France, il en a fait beaucoup de très bons. (...) Personne ne lui arrive à la cheville à ce poste », a-t-il conclu.

Le 6 avril, la Suisse avait battu la France 3 à 2 à Toulouse, en quart de finale du groupe mondial de la Coupe Davis.

0
0