Un incroyable défi, un énorme pari. Et une gigantesque envie. Marion Bartoli s'apprête à revenir à la compétition, comme elle nous l'a confié mardi en exclusivité. "J'ai essayé de garder le secret le plus longtemps possible, mais il devient inévitable de l'avouer au monde entier", nous a-t-elle déclaré mardi.
A l'été 2013, la Française avait stupéfait le monde du tennis à deux reprises en l'espace de quelques semaines, d'abord en triomphant à Wimbledon, puis en annonçant le mois suivant son départ à la retraite. Elle n'avait alors que 28 ans. Quatre ans et demi après avoir rangé ses raquettes, elle souhaite donc les ressortir du placard.
Je viens pour finir ce que je n'ai pas pu achever en 2013
Tennis
Medvedev bientôt N°2 mondial : une (petite) page d'histoire va se tourner
IL Y A 15 HEURES
"C'est faisable, nous confie-t-elle. C'est un gros objectif, ça va en surprendre plus d'un mais c'est vraiment ce que je veux faire." Marion Bartoli a repris l'entraînement intensif il y a environ un mois et demi au centre national d'entraînement, à Paris, avec l'intention de débuter en compétition au mois de mars prochain, lors du tournoi de Miami. De quoi lui laisser le temps de se remettre au point au plan physique.
Numéro 7 mondiale en 2012, elle a remporté huit titres dans sa carrière, dont Wimbledon, donc, en 2013. Pour cette "deuxième carrière", elle s'est fixée des objectifs pour le moins élevés. "J'ai trois objectifs, dit-elle. Gagner la Fed Cup, participer aux Jeux Olympiques à Tokyo et remporter à nouveau un tournoi du Grand Chelem".
Déterminée, elle ne revient pas pour faire de la figuration. Mais après quasiment cinq années d'inactivité au moment où elle retrouvera les terrains en compétition, c'est un challenge immense qui l'attend. Pour autant, elle ne se met pas de pression. "J'ai déjà prouvé que je pouvais gagner, ajoute-t-elle. ce n'est pas comme si j'avais une carrière totalement à refaire. Je viens pour finir ce que je n'ai pas pu achever en 2013."
ATP Buenos Aires
Francisco Cerundolo se paie Ramos-Vinolas et une occasion d'imiter son frère
IL Y A 18 HEURES
ATP Buenos Aires
Une semaine après le titre de son frère, Francisco Cerundolo se retrouve lui aussi en finale
IL Y A 16 HEURES