AFP

Roger Federer domine Juan Martin Del Potro au 3e tour

Le coup droit massue de Del Potro n'a pas fait trembler Federer

Le 27/03/2017 à 22:37Mis à jour Le 27/03/2017 à 23:06

MASTERS 1000 MIAMI - Roger Federer poursuit son parcours de santé à Key Biscane. En deux manches et 1h20 de jeu, le Suisse a dominé Juan Martin del Potro, lundi (6-3, 6-4). L'actuel sixième joueur mondial se dirige désormais vers l'Espagnol Roberto Bautista Agut pour une place en quart de finale, qu'il n'a plus atteint depuis 2014.

Le choc tant attendu n’a pas vraiment eu lieu entre Roger Federer et Juan Martin Del Potro au troisième tour du Masters 1000 de Miami. Comme à son habitude depuis le début de la saison, le Suisse a survolé les débats avec un jeu très agressif porté vers l’avant et un revers qui fonctionne à merveille. Il lui aura fallu un break dans chaque set pour dominer l’Argentin en deux manches (6-3, 6-4) et 1h21 de jeu. Une victoire qui le qualifie pour les huitièmes de finale où il sera opposé à Roberto Bautista Agut.

Prometteur et alléchant, le match qui opposait Roger Federer à Juan Martin Del Potro n’a fait que confirmer la tendance du moment : le Suisse est en pleine confiance et il faudra se montrer très fort pour le battre. Malgré quelques fulgurances, l’Argentin, pour sa part, a été un peu trop tendre et attentiste pour espérer mieux.

Dans le premier set, Del Potro a dû effacer quatre balles de break sur ses trois premiers jeux de service. Avec seulement 60% de points remportés derrière sa première balle, il a subi trop souvent derrière sa seconde balle face à un Federer prenant le filet dès la moindre ouverture. La cinquième balle de break du Suisse a été la bonne pour ensuite conclure le premier set sur sa mise en jeu, non sans se faire peur et en sauvant notamment quatre balles de débreak sur son service.

Aucune balle de break concédée

La seconde manche a été plus tranquille pour Roger Federer qui a continué à mettre la pression derrière les deuxièmes balles de son adversaire. A 2-2 et sur sa première occasion, le Suisse a pu breaker l’Argentin pour ne plus lâcher cet avantage. L'Helvète a quand même dû sauver une balle de débreak, à 4-3 en sa faveur, pour s’assurer la victoire. Une rencontre où il n’a pas cédé son service, une belle satisfaction. 29 coups gagnants pour 19 fautes directes, une copie très propre avec très peu de déchet côté revers, un peu plus en coup droit. Petite frayeur pour Del Potro en début de 2e set où il s’est fait soigner ses deux poignets.

Le Suisse se qualifie donc pour les huitièmes de finale du Masters 1000 de Miami. C’est un de ses meilleurs début de saison avec un ratio de 94% de victoires, cela faisait depuis 2006 qu’il n’avait plus réalisé telle performance. Il affrontera Roberto Bautista Agut pour une place en quart de finale, adversaire contre qui il n’a jamais perdu en cinq rencontres. Stade de la compétition qu'il n'a plus atteint depuis 2014, année de sa précédente apparition à Key Biscane.

0
0