AFP

Monte-Carlo 2014 : Federer domine Tsonga 2-6, 7-6, 6-1 et se hisse en demi-finales

Tsonga a vu la victoire lui passer sous le nez

Le 18/04/2014 à 17:34Mis à jour Le 18/04/2014 à 18:48

En mal de victoire marquante cette année, Jo-Wilfried Tsonga a raté l'occasion de débloquer la situation en perdant face à Roger Federer en quart de finale de Monte-Carlo, vendredi (2-6, 7-6, 6-1). En demi-finales, le Suisse affrontera le vainqueur du match Djokovic-Garcia-Lopez.

Encore raté. En mal de résultats importants depuis plusieurs mois, Jo-Wilfried Tsonga a failli retrouver de l'allant face à Roger Federer, avant que le Suisse ne lui coupe son élan en quart de finale du Masters 1000 de Monte-Carlo (2-6, 7-6, 6-1). Plus qu'un billet pour les demi-finales, qui aurait été son deuxième d'affilée dans ce tournoi, le Français a perdu l'occasion de remporter cette victoire qui lui manque tant pour lancer véritablement sa saison.

S'il y avait des moments de satisfaction à garder, ce serait le début de match du Français sous le soleil de Monte-Carlo. Mordant à souhait, agressif et en réussite, Tsonga a remporté la première manche 6-2 sans qu'il y ait de contestation. Après le dixième jeu, le Manceau a commencé à tirer la langue. Mais s'est accroché. En l'espace de deux sets, le Français a sauvé treize balles de break, dont dix dans la deuxième manche. Federer montant en puissance, Tsonga a emmené son adversaire dans un jeu décisif qui lui a été fatal. Mal engagé et mal ponctué par JWT, ce tie-break a libéré Federer. Et fait plonger le douzième mondial.

50e demi-finale en Masters 1000 pour Federer

Après avoir résisté comme un beau diable sur sa mise en jeu, Tsonga a concédé deux fois son service d'entrée de troisième set pour se voir mené 5-0 vingt minutes plus tard. Et dans la peau du perdant quelques temps plus tard malgré 17 balles de break sauvées sur 19. Dur pour le Manceau qui n'a plus battu un joueur du Top 10 depuis... Roger Federer en quart de finale de Roland-Garros.

Roger Federer au Masters 1000 de Monte-Carlo 2014

Roger Federer au Masters 1000 de Monte-Carlo 2014AFP

"J'ai l'impression de ne pas être passé loin, a analysé Tsonga. J'avais l'occasion de le battre, mais les conditions étaient changeantes, ce qui a fait que je le gênais de moins en moins. C'était de plus en plus dur de le mettre hors de portée de la balle. Enfin je me suis retrouvé en difficultés." "Les conditions étaient bonnes, je ne pense pas que cela ait pu changer la donne, a rectifié le vainqueur du jour. Le fait qu'il n'ait pas profité des balles de break en deuxième set, c'est le tournant du match." "C'est sûr que le deuxième set m'a mis un coup sur la tête, a reconnu Tsonga. Après c'est devenu trop compliqué. C'est dommage parce que c'était un beau combat. La ligne de mire reste Roland-Garros, mais il faut que je reste plus régulier dans mon jeu".

Revoir Roger Federer en demi-finales du Masters 1000 de Monte-Carlo n'était plus arrivé depuis l'édition 2008. Cette année-là, il avait dominé Nalbandian en quarts, puis Djokovic en demi-finales avant de perdre en finale face à Rafael Nadal. Cette année, seul Djokovic est encore d'actualité sur le Rocher. S'il domine Guillermo Garcia-Lopez, le Serbe honorera la 50e demi-finale en Masters 1000 du Suisse.

0
0