AFP

Monfils sort Raonic et retrouvera Djokovic en demi-finale

Chaud bouillant, Monfils s'offre Raonic et un duel face à Djokovic

Le 30/07/2016 à 07:29Mis à jour Le 30/07/2016 à 09:39

MASTERS 1000 TORONTO – Gaël Monfils a confirmé sa forme étincelante en venant à bout de Milos Raonic en quart de finale (6-4, 6-4). Le Français va maintenant défier l'ogre Novak Djokovic pour tenter de disputer une deuxième finale consécutive après celle de Washington dimanche dernier.

On n'arrête plus Gaël Monfils ! Après avoir sorti David Goffin, le Français a encore signé une grande performance en dominant le 7e joueur mondial, Milos Raonic, en quart de finale du Masters 1000 de Toronto vendredi soir (6-4, 6-4). Monfils s'est ainsi offert le meilleur test possible pour tenter de confirmer sa grande forme du moment : en demi-finale, il va défier le numéro un mondial, Novak Djokovic, qui s'est défait du Tchèque Tomas Berdych (7-6 (6), 6-4).

Pour accéder au dernier carré, Monfils a aussi profité des défaillances de Raonic, pourtant poussé par un public acquis à sa cause. Le Canadien a été moins décisif que d'habitude au service (7 aces seulement), et il a commis des erreurs sur des points importants. En particulier une faute directe en coup droit qui a permis à Monfils de faire le break à 4-3. Le Français, lui, n'a rien lâché pour conserver cet avantage, sauvant même trois balles de debreak dans le jeu suivant. Et il a signé quelques coups de grande classe pour aller chercher le premier set.

Le Parisien a confirmé cette solidité dans la deuxième manche. A 4-4, il a encore su serrer le jeu sur son engagement pour effacer des balles de break avant de prendre le service de Raonic sur le jeu suivant, et de conclure le match sur un ace. "J'ai eu quelques opportunités, et je les ai juste converties, a résumé Monfils. Je suis en confiance, je joue bien, je me sens fort. Quand je suis en forme, je suis difficile à battre."

Djokovic s'est fait quelques frayeurs

Reste à savoir si l'état de grâce du Français va se poursuivre face à Novak Djokovic, un joueur qu'il n'a jamais battu en 11 confrontations. Le Serbe, qui dispute son premier tournoi depuis Wimbledon, est encore perfectible même s'il a confirmé sa domination sur Tomas Berdych (25e victoire en 27 matches). Alors qu'il menait 5-2 dans le première manche, le numéro un mondial a notamment connu un passage à vide qui a permis au Tchèque de revenir et de s'offrir trois balles de set dans le tie-break. Mais cela n'a pas empêché Djoko de s'imposer en deux manches. "Novak c'est le meilleur, il trouve toujours des réponses à tout", a prévenu Monfils. Le Français sait de quoi il parle.

Monfils Djokovic Paris-Bercy 2014

Monfils Djokovic Paris-Bercy 2014AFP

0
0