Eurosport

Djokovic, un ton plus haut

Djokovic, un ton plus haut
Par Eurosport

Le 14/11/2009 à 15:37Mis à jour

Novak Djokovic s'est qualifié pour sa première finale à Bercy en donnant la pleine mesure de son tennis face à Rafael Nadal (6-2, 6-3). Le Serbe, dominateur de bout en bout de la rencontre, a remporté sa sixième victoire seulement face au Majorquin en 20 rencontres. Il jouera contre Monfils.

M 1000 PARIS-BERCY - Demi-finale

Novak Djokovic (SER, 3) bat Rafael Nadal (ESP, 2) 6-2, 6-3
Face-à-face : 14/6 pour Nadal.

A Bercy, ceux qui roulent des mécaniques sont aussi les plus écolos. Ils n'ont plus d'essence dans le moteur mais fonctionnent à l'électricité. Ainsi, quand Gaël Monfils s'est branché sur les tribunes toutes acquises à sa cause la veille, Novak Djokovic a laissé reposer sa batterie pour faire rugir son moteur contre Rafael Nadal. Le Serbe, qui retrouve toutes ses sensations depuis quelques semaines, vainqueur à Bâle, a marqué les esprits en demi-finale. Beaucoup plus équilibré que Tsonga, plus dense, Djokovic, il a imposé une profondeur de balle impressionnante au N.2 mondial. Pour sa 20e rencontre avec l'Espagnol, Novak n'a connu aucune baisse de régime. Comme à Cincinnati, il n'a laissé que cinq jeux à celui qui l'a pourtant déjà battu 14 fois.

"Quoi qu'il arrive, j'utilise toujours mes dernières énergies", déclarait Novak Djokovic vendredi après sa victoire difficile sur Robin Söderling. Contre Nadal, le Serbe s'est montré maître en "énergies renouvelables". Visiblement bien reposé, il a très vite pris l'ascendant dans l'échange. Quand l'Espagnol pouvait gagner du temps en jouant le revers de Jo-Wilfried Tsonga la veille, il s'est retrouvé trop loin de la balle après deux ou trois échanges. En jouant près de la ligne de fond des deux côtés, "Nole" a épuisé un Nadal version Diesel. Jusqu'à 2-2 dans la première manche, Djokovic a testé le temps de réaction de son adversaire en l'attirant au filet. Ensuite, il n'a quasiment plus utilisé l'amortie. Ses coups droits et ses revers pris en haut du rebond ont suffi. Il a aligné sept jeux de 2-2 à 6-2, 3-0, dont une incroyable série de quinze points à la fin de la première manche. Soit 14 points perdu d'affilée par Nadal sur sa mise en jeu. Dans la seconde manche, Nadal a serré le poing deux fois en revenant à 30A sur service adverse. Comme toujours, il y a cru. Ses jambes et son bras n'ont cette fois-ci pas suivi. Il a concédé sa sixième défaite devant Novak.

Ce dernier est le joueur qui a gagné le plus de matches cette saison. Son succès face à Nadal était son 75e de l'année. Il n'a pas eu une réussite optimale dans ses finales, n'en remportant "que" quatre (Dubai, Belgrade, Pékin et Bâle) sur neuf. Il sera l'un des grands favoris du Masters de Londres, du 22 au 29 novembre, où il défendra son titre. En attendant, il y a une première finale à Bercy à jouer. Il n'a plus gagné une finale de Masters 1000 depuis Rome 2008. Au total, il en a remporté 4 sur 10 finales.

Pariez sur le Tennis avec Winamax
1
N
2
Jouer comporte des risques : endettement, isolement, dépendance. Pour être aidé, appelez le 0974751313
0
0