MASTERS 1000 PARIS-BERCY - 1er tour :
Ivan Ljubicic (CRO) bat Sébastien Grosjean (FRA) 7-6(7/2), 6-4. Prochain adversaire : Simon
Sébastien Grosjean est déçu. Il n'a pas réussi à être le seul Français du jour à se hisser au 2e tour du Masters de Paris-Bercy. Désormais 705e mondial, le Marseillais est le 4e Tricolore à passer à la trappe à Bercy, accompagnant Ascione, Mathieu et Millot vers la sortie et une fin de saison qui arrive trop vite pour l'ancien vainqueur de ce tournoi (2001). Il a joué à Paris son 9e match de l'année et reste sur un goût d'inachevé, lui qui a été opéré de l'épaule droite et qui tente de retrouver ses sensations sur le circuit professionnel. Mené 3-0 d'entrée de partie, Grosjean a pourtant résisté au récent vainqueur du tournoi de Lyon pour revenir au score et joué un jeu décisif, finalement perdu 7/2. Réalisant le break d'entrée de seconde manche, Ljubicic n'a eu aucun mal à conclure le match sur sa mise en jeu. Et retrouvera Gilles Simon au 2e tour, dès mardi.
Masters Paris-Bercy
Fin de carrière pour Santoro
08/11/2009 À 13:51
Marat Safin (RUS) bat Thierry Ascione (FRA) 6-4, 4-6, 7-6(7/3)
Prochain adversaire : Del Potro
"Je suis désolé pour Thierry..." Visage grave, Marat Safin est peu content de sa prestation à Paris-Bercy. Mais l'ancien triple vainqueur (2000-2002-2004) est toujours en lice. Le Russe, ex-N.1 mondial, est passé à un point de l'élimination et donc de la retraite, lui qui dispute dans la capitale française son dernier tournoi professionnel ATP. Safin a sauvé trois balles de match sur sa mise en jeu à 4-5 dans la 3e et dernière manche. A chaque fois sur un ace, pour 24 servis au total. Issu du tableau des qualifications, le Français 168e mondial n'a pas à rougir de sa prestation, mais regrettera ses 10 balles de break non converties. Au prochain tour, Safin croisera le fer avec Juan Martin Del Potro. L'Argentin, 5e joueur mondial, reste sur deux défaites sur le circuit ATP depuis sa victoire à l'US Open, dont un abandon au 2e tour du Masters de Shanghai il y a un mois en raison d'une tendinite au poignet. "J'essaie de finir ma carrière avec dignité, a déclaré Marat Safin au micro du speaker, Marc Maury. J'espère que je serais à la hauteur face à Del Potro."
Viktor Troicki (SER) bat Paul-Henri Mathieu (FRA) 7-6 (7/4), 3-0 abandon.
Prochain adversaire : Stepanek.
Saison moyenne, et final en queue de poisson pour l'Alsacien, blessé au mollet droit face au Serbe Viktor Troicki à Bercy. Paul-Henri Mathieu n'était pas fringant ces derniers temps, mais il avouait avoir ressenti un regain d'énergie avant d'attaquer son dernier tournoi de l'année. Solide en début de rencontre, sans pour autant être capable de conclure avec détermination les points au filet, le Français a finalement cédé physiquement. Touché au mollet droit en début de seconde manche, il a préféré ne pas aggraver la blessure. Un partout entre les deux joueurs puisque Troicki avait abandonné lors de leur première confrontation, à Hambourg cette année. Le Serbe, efficace au service sans être foudroyant, défiera Stepanek.
"Je l'ai ressenti d'un coup sur une course. C'était difficile pour moi de continuer", a reconnu PHM. Cette sortie prématurée met fin à une saison très décevante pour le Strasbourgeois de 27 ans. "J'ai joué une finale à Hambourg, mais à côté de ça je n'ai pas fait grand chose, a-t-il admis. Je me demande comment j'arrive à être encore entre la 30e et la 35e place mondiale."
Tomas Berdych (RTC) bat Vincent Millot (FRA, Q) 6-3, 7-6 (7/4)
Prochain adversaire : Robredo.
Vincent Millot ne s'est pas fait tout petit sur le central de Bercy. 247e mondial, avec un seul match sur le grand circuit (à Lyon), opposé à un ancien vainqueur du tournoi, 20e mondial, le grand Tomas Berdych, il aurait pu déjouer ou surjouer. Millot a surmonté son stress des premières balles pour produire son meilleur tennis. Un service tonique à défaut d'être puissant, un bon jeu de jambes et des frappes recouvertes des deux côtés, voilà les atouts du Français. Après un bon set d'adaptation au niveau top 20, Vincent a profité des approximations de Berdych pour prendre son service à deux reprises : 4-1 et surtout 5-3 où il a servi pour le set. Là, la pression a été trop forte, le bras s'est raccourci. Dans le jeu décisif là encore il a été loin d'être ridicule.
"Me qualifier, c'était déjà quelque chose d'extraordinaire pour moi. C'était un match serré et j'ai eu beaucoup d'occasions. Je ne suis pas malheureux. Si je continue à jouer comme ça je vais avancer au classement." Une défaite sans lendemain ? Pour l'instant car Vincent a assuré qu'il ferait son possible pour aller loin en Australie. Comme à Bercy, il sera certainement dans le tableau des qualifications. Et sinon, il prendra "bientôt un entraîneur". La carrière de Millot se met en place.
. LES AUTRES RESULTATS
Albert Montanes (ESP) bat Victor Hanescu (ROU) 3-6, 6-3, 7-6(7/3)
Prochain adversaire : Tsonga
Andreas Seppi (ITA) bat Philipp Kohlschreiber (ALL) 6-3, 6-3
Prochain adversaire : Verdasco
Ivo Karlovic (CRO) bat Pablo Cuevas (URU) 7-6(7/3), 6-4
Prochain adversaire : Söderling
Lukasz Kubot (POL, Q) bat Andreas Beck (ALL) 6-4, 3-6, 6-4
Prochain adversaire : Cilic
John Isner (USA) bat Alejandro Falla (COL) 4-6, 7-6(12/10), 7-5
Prochain adversaire : Gonzalez
Masters Paris-Bercy
Un "250" pour aider Bercy ?
16/11/2009 À 08:35
Masters Paris-Bercy
Monfils encense "Nole"
15/11/2009 À 20:27