Getty Images

Roger Federer va manquer le tournoi de Bercy

Federer préfère faire l'impasse sur Bercy

Le 29/10/2017 à 19:27Mis à jour Le 30/10/2017 à 11:34

MASTERS PARIS-BERCY - Roger Federer a confirmé ce que le tournoi de Bercy craignait, il ne sera pas du rendez-vous parisien à partir de lundi. Le Suisse, tout juste sacré à Bâle, préfère se consacrer au Masters de fin de saison plutôt que de courir derrière une hypothétique place de numéro un mondial en fin d'exercice.

Bercy, ce sera encore sans Roger Federer. Absent en 2016 à cause de sa blessure au genou, le Suisse va une nouvelle fois manquer le dernier Masters 1000 de la saison. En prenant en compte ses absences à Roland-Garros 2016 et 2017, cela fera deux années pile et son élimination en huitième de finale de l'édition 2015 par John Isner que le Suisse n'a plus posé son sac de raquettes à Paris. Il faudra éventuellement attendre l'année 2018 pour cela. Le tournoi parisien a officialisé la nouvelle en début de soirée en prétextant une blessure au dos.

L'absence de Federer à Bercy va principalement faire les affaires de Rafael Nadal. En lutte directe pour la place de N.1 mondial, l'Espagnol, qui compte 1460 points d'avance, le sera officiellement pour la saison 2017 au lendemain du tournoi parisien s'il gagne son premier match du tournoi (face à Mischa Zverev ou Hyeon Chung). Avec un zéro pointé à Paris, Federer aurait dû espérer un Masters à cinq victoires (1500 points), conjugué à une série de quatre défaites de rang de Rafa à Paris, puis à Londres. Un scénario qui semble improbable. Mais Bercy sera le premier juge de paix dans cette lutte.

Federer veut conquérir un 7e Masters

Vainqueur de son 95e titre à Bâle, le Suisse semble donc plus que jamais à l'écoute de son corps après sa blessure au dos survenue lors de son passage à Toronto au mois d'août. Cette blessure, qui lui avait empêché de préparer correctement l'US Open, aurait pu remettre en cause ses performances en cette fin de saison.

Remis dedans après son sacre à Shanghai, l'homme aux 19 Grands Chelems préfère logiquement prendre du repos avant de s'attaquer à la conquête d'un 7e Masters. Plus titré depuis 2011 à Londres, le Bâlois, toujours recordman de victoires, veut profiter à fond de son excellente saison 2017, la plus productive en titres depuis 2007, pour reconquérir la coupe des maîtres. Le N.2 mondial aura 13 jours (ou 14) pour préparer ce dernier grand rendez-vous de la saison.

Roger Federer

Roger FedererGetty Images

0
0