Quel match...et quel combat ! Les (quelques) spectateurs présents au Foro Italico ont eu le droit à une demi-finale complètement folle entre Denis Shapovalov et Diego Schwartzman. Et surtout à un suspense d’anthologie dans une dernière manche débridée. Moins spectaculaire mais plus solide, Schwartzman a fini par avoir le dernier mot lors du tie break décisif (6-4, 5-7, 7-6). Après avoir sorti Rafael Nadal en quart de finale, l'Argentin devra désormais se frotter à Novak Djokovic en finale.
Un tel spectacle aurait mérité une ambiance nettement plus survoltée. Cette demi-finale romaine a pourtant commencé en douceur. Diego Schwartzman, sur la lancée de sa victoire héroïque face à Nadal, a joué très juste, distribuant le jeu et minimisant ses erreurs pour faire le break rapidement. Mais tandis que le set touchait à sa fin, le match s’est emballé. Alors que l’Argentin servait pour la manche, il a vu Shapovalov réussir à debreaker… avant que le Canadien ne perde son service juste derrière.
Masters Rome
Djokovic garde ses bonnes habitudes
20/09/2020 À 15:00

Shapovalov a pourtant servi pour le match

La deuxième manche a confirmé que Shapovalov était cependant en train de monter en puissance. Offensif parfois jusqu’à l’outrance, n’hésitant pas à aller cher son salut à la volée, le protégé de Mikhail Youzhny a fait la pluie et le beau temps, se permettant plusieurs hot shots spectaculaires pour recoller au score.

Schwartzman - Shapovalov : Le résumé

Le troisième set a alors débuté. Une manche ébouriffante, vissée sur ressorts, où les joueurs ont alterné les (très) hauts et les bas, avec pas moins de six breaks en huit jeux. Shapovalov, fidèle à son état d’esprit, a multiplié les initiatives, les coups gagnants… et du déchet. A 5-4, le Canadien a servi pour le match. Mais son adversaire n’a rien lâché.

Un nouveau défi de taille attend Schwartzman

Et c’est assez logiquement que les deux joueurs ont dû passer par un jeu décisif pour se départager. Plus lucide, et surtout plus constant, Schwartzman a profité des dernières largesses de Shapovalov pour remporter cet énorme bras de fer. Symbole de ce match au couteau : un seul point sépare au final les deux hommes en termes statistiques (113 à 112). Schwartzman devient le premier Argentin depuis Guillermo Coria à se qualifier pour la finale au Foro Italico. Mais après le roi de la terre Nadal, et après cette demi-finale épique, un autre défi immense l’attend.
Plus tôt, dans la chaleur de l’après-midi romaine, Novak Djokovic a fini par éteindre les velléités du novice Casper Ruud. A défaut d’être à son meilleur niveau, le Serbe gagne. Et il est en mission dans la capitale italienne. Un 5e sacre ici-même lui permettrait de dépasser Rafael Nadal au nombre de Masters 1000 (ils sont pour le moment à égalité, à 35 titres chacun), en plus de conclure idéalement sa préparation pour Roland-Garros. Sans doute émoussé par ses combats, Schwartzman va devoir encore endosser son costume de « Super Diego » pour renverser l’ogre de Belgrade.

Diego Schwartzman - Masters 1000 Rome

Crédit: Getty Images

Wimbledon
Trop fort pour Shapovalov, Djokovic rejoint Berrettini en finale
09/07/2021 À 18:26
Wimbledon
Shapovalov, c'est renversant !
07/07/2021 À 15:38