Getty Images

MASTERS TORONTO - Nadal puissance 4 au Canada

Cette fois, Nadal n'a pas lutté

Le 12/08/2018 à 09:48Mis à jour Le 12/08/2018 à 16:13

MASTERS DE TORONTO – Déjà vainqueur du tournoi à trois reprises (2005, 2008 et 2013), Rafael Nadal s'est offert dans la nuit de samedi à dimanche une 4e finale au Canada en venant à bout du Russe Karen Khachanov (7-6, 6-4). L'Espagnol retrouvera en finale le Grec Stefanos Tsitsipas.

Depuis trois tours, Rafael Nadal n'est pas forcément aussi souverain que par le passé. Que ce soit face à Wawrinka, Cilic ou dimanche contre Khachanov, le n°1 mondial a tardé à faire la différence. Pour autant, voilà l'Espagnol une nouvelle fois en finale à Toronto, à la suite de son succès (7-6, 6-4), samedi, sur le Russe après 1h49 de combat. Une quatrième finale en carrière, après celles de 2005, 2008 et 2013 qui avaient débouché à chaque fois sur un titre.

Pour sa première demi-finale en Masters 1000, Khachanov aura globalement fait jeu égal avec le Majorquin. Breaké d'entrée, le jeune Russe a immédiatement recollé au score, bien aidé par ses lourdes frappes en coup droit qui ont longtemps gêné Nadal. Le temps d'un set au moins. Arrivé au tie-break, l'expérience de l'Espagnol et la relative faiblesse de Khachanov au service (66% derrière sa première seulement) ont fait la différence (7-3) pour permettre à l'Espagnol de décrocher la première manche. Le Russe ne le savait pas encore mais il avait d'ores et déjà laissé passer sa chance.

Rafael Nadal lors de sa demi-finale du Masters 1000 de Toronto face à Karen Khachanov

Rafael Nadal lors de sa demi-finale du Masters 1000 de Toronto face à Karen KhachanovGetty Images

Plus jamais inquiété sur ses mises en jeu, le n°1 mondial a accéléré de suite pour faire le break et mettre un gros coup derrière la tête de Khachanov. Vainqueur finalement (7-6, 6-4), Nadal affrontera en finale l'étonnant Stefanos Tsitsipas, tombeur de son 4e top 10 de la semaine en la personne de Kevin Anderson à l'occasion des demi-finales (6-7, 6-4, 7-6). Une première finale en Masters 1000 pour le Grec de 19 ans - une 49e pour Nadal – qui tentera de mieux résister au Majorquin que lors du précédent affrontement, en finale du tournoi de Barcelone (6-2, 6-1).

0
0