Chardy au bout du suspense

Il est décidément très en forme en ce début de saison. Jérémy Chardy s'est offert lundi une victoire au finish (2-6, 6-3, 7-6) et de prestige contre Marin Cilic. Pourtant mal parti, le Palois a su faire le dos rond et a montré une belle solidité sur le plan mental pour s'imposer en 2h31 de jeu, écartant pas moins de 5 balles de match dans le tie-break décisif. Il pourrait retrouver Gilles Simon au 2e tour, si ce dernier se défait du Suédois Elias Ymer.

ATP Melbourne
Sinner a maîtrisé jusqu'au bout Travaglia
07/02/2021 À 09:52

Demi-finaliste à Antalya lors de son premier tournoi de la saison, Chardy est en confiance et cela s'est vu. Il a profité de la première baisse de régime de son adversaire pour remettre compteurs à zéro en remportant le 2e set. Dans la manche finale, le Français aurait pu se frustrer après avoir eu à deux reprises un break d'avance, ne parvenant pas à conclure notamment à 6-5 sur son service. Mais il n'a rien lâché, sauvant 3 balles de match consécutives à 3/6 contre lui, puis encore deux autres avant de l'emporter.

Chardy - Cilic : Le résumé

Moutet se rebelle

Corentin Moutet peut être satisfait puisqu'il a réussi sa grande première en 2021 au 1er tour du Murray River Open, l'un des deux ATP 250 organisés en lever de rideau de l'Open d'Australie. Le 80e joueur mondial a remonté un set de retard pour s'imposer (3-6, 6-4, 6-4) face à l'Américain Frances Tiafoe, 62e à l'ATP, en 2h07 de jeu. Au 2e tour, il affrontera l'Espagnol Albert Ramos Vinolas qui a dominé l'invité australien Blake Mott (6-2, 6-4).

Moutet - Tiafoe : Le résumé

Malgré un début de match compliqué, Moutet est progressivement entré dans la partie, en étant de plus en plus rapide sur le court. En plus de 35 coups gagnants, le gaucher a ainsi régulièrement fait jouer un coup de plus à Tiafoe qui a accumulé les erreurs. Il a aussi su résister au retour de l'Américain dans le 3e set : ce dernier est parvenu à remonter un break de retard pour égaliser à 4-4. Mais le Français a mis un dernier coup de collier décisif.

Mannarino solide

Adrian Mannarino est finalement celui qui aura connu le match le plus tranquille. Il a dominé Mikael Ymer, 95e mondial, en deux sets (7-5, 6-2) et 1h32 de jeu précisément, et ce malgré un pourcentage de premières balles très moyen (51 %). Le Français a construit sa victoire en arrachant la première manche, enfonçant le clou dans la foulée en breakant d'entrée de second acte. Pour rallier les huitièmes, il devra battre un Américain, soit Michael Mmoh, soit Marcos Giron.

Gasquet moins inspiré

"C'était vraiment sympa de jouer un match, ça faisait longtemps, surtout devant du public. C'était dur, mais j'ai pris beaucoup de plaisir", a indiqué Moutet après sa victoire. Pour Richard Gasquet, en revanche, l'issue a été moins heureuse ce lundi. Le Biterrois s'est incliné d'entrée en deux manches accrochées (7-6, 7-5) et 1h31 face à l'Américain Mackenzie McDonald, 194e joueur mondial.

Gasquet - McDonald : Le résumé

Gasquet a notamment payé un pourcentage de premières balles trop moyen (59 %) pour se mettre à l'abri sur ses engagements. Il a également connu bien des difficultés à la relance, ne se procurant qu'une seule balle de break (convertie) dans la partie. Il aura désormais le reste de la semaine pour s'entraîner en vue du premier tournoi du Grand Chelem de l'année.

ATP Melbourne
Sinner, 19 ans et déjà un deuxième titre
07/02/2021 À 08:13
ATP Melbourne
Evans n'a pas tremblé sur la balle de match
07/02/2021 À 07:42