"Le premier set a été incroyable, il a joué comme un numéro un mondial et c'était vraiment dur pour moi". Eliminé en demi-finale par Novak Djokovic, Juan Monaco n'a pas caché son admiration pour l'actuel meilleur joueur de la planète. Pour la cinquième fois de suite, l'Argentin de 28 ans est tombé sous le joug du Serbe qui a tout de même peiné pour conclure.
Comme face à l'Espagnol David Ferrer, vingt-quatre heures plus tôt, "Nole" a survolé la première manche, avant que le match ne s'équilibre. Pour, en fin de compte, le même résultat : la victoire du vainqueur des trois derniers tournois du Grand Chelem. "J'ai commencé le match à fond, en tentant des choses et en étant agressif, comme en quart de finale mais je n'ai pas été capable de conclure quand il a fallu (comme contre Ferrer)", a-t-il regretté. Ce nouveau succès, le 18e en 2012, lui a tout de même permis de rejoindre Andy Murray en finale.
Comme Agassi et Sampras ?
Masters Miami
Djokovic rejoint Murray
31/03/2012 À 03:13
Epargné par les blessures, Djokovic espère s'offrir, dimanche soir, un troisième trophée sur l'île de Key Biscayne, comme l'ont fait avant lui les Américains Andre Agassi (qui en a gagné six en tout) et Pete Sampras. Vainqueur ici-même en 2007 et 2011, mais battu en finale en 2009 par... Murray, le Serbe a estimé qu'il aurait pu "mieux jouer dans les moments importants (contre Monaco),en étant plus entreprenant, en jouant en avançant", mais s'est satisfait de ne pas avoir eu à disputer un troisième set. "Je suis content de passer (...). L'essentiel est d'être en finale, c'est ce qu'il faut retenir, a-t-il expliqué. Tout a bien marché pour moi à part la mise en jeu. Je vais m'entraîner au service demain (samedi) et ça ira mieux en finale".

murray

Crédit: AFP

Dimanche l'attend donc Andy Murray, qualifié sans jouer après le forfait de Rafael Nadal, meurtri par un genou gauche douloureux. Un tout autre morceau contre lequel "Djoko" a buté à cinq reprises en douze confrontations depuis le début de sa carrière. Cette saison, les deux hommes se sont déjà affrontés deux fois. La première remonte à la mythique demi-finale de l'Open d'Australie, en janvier. A Melbourne, c'est le Serbe qui avait mis fin au parcours de l'Ecossais, à l'issue d'un combat dantesque de cinq heures et cinq sets (6-3, 3-6, 6-7, 6-1, 7-5). Il y a un mois, désormais coaché par Ivan Lendl, Murray a pris sa revanche à Dubai au même stade de la compétition (6-2, 7-5). Troisième acte dimanche vers 21h.
https://i.eurosport.com/2012/03/31/826093.png
Masters Miami
Djokovic moins cosmique, mais aussi efficace
02/04/2012 À 06:44
Masters Miami
Murray : "Si j'avais mieux retourné..."
02/04/2012 À 06:10