AFP

Nadal, sept incroyable

Nadal, sept incroyable
Par Eurosport

Le 17/04/2011 à 14:13Mis à jour Le 17/04/2011 à 23:00

Personne n'avait remporté 7 fois de suite le même tournoi. Et pourtant Rafael Nadal l'a fait. Le Majorquin, N.1 mondial, a décroché un 7e titre consécutif à Monte-Carlo en battant David Ferrer (6-4, 7-5) en finale, signant sa 37e victoire de suite sur le Rocher. C'est son premier titre en 2011.

Quoi de mieux que la terre battue pour étoffer le palmarès de Rafael Nadal ? Monte-Carlo est une valeur sûre pour lui depuis 2005 et 2011 n'y a pas fait exception : la Principauté est encore restée le bastion du Majorquin. Comme en 2008 et l'an dernier, le N.1 mondial a lancé sa saison sur le Rocher en étoffant son palmarès d'un titre ATP supplémentaire. Bredouille depuis Tokyo en octobre 2010, le N.1 mondial y décroche un 7e succès de suite et le 44e titre ATP de sa carrière. Ou pour être plus précis, un 19e titre en Masters 1000, soit deux de mieux que Roger Federer et Andre Agassi, ce qui constitue le record absolu dans cette catégorie de tournois. A bientôt 25 ans, c'est énorme.

dpa

19e Masters 1000, série record en cours

Sept succès de suite dans un tournoi, c'est tout simplement du jamais vu dans l'ère Open. Il faut remonter à plus d'un siècle en arrière, dans les années 1880, pour voir l'Américain Richard Sears remporter sept Championnats américains de suite. Mais c'était à une époque où le tenant du titre était directement qualifié pour la finale suivante et qui n'avait rien à voir avec l'univers ultra-concurrentiel d'aujourd'hui. Vainqueur de son 37e match de suite sur le Rocher, Nadal n'a perdu que six sets en sept éditions à Monte-Carlo depuis 2005. Sachant qu'il n'était pas présent en 2004, le seul joueur à l'avoir battu ici reste l'Argentin Guillermo Coria, au 3e tour en 2003. Vous avez dit invincible ? Il y a encore plus fort.

Le N.1 mondial a gagné sa 29e victoire de suite sur terre battue depuis son élimination en huitièmes de finale de Roland-Garros 2009 par Robin Söderling. Depuis, il a remporté deux matches de Coupe Davis sur la surface, Roland-Garros en 2010 et 4 Masters 1000 (Monte-Carlo en 2011 et 2010, Rome et Madrid en 2010) et n'y a perdu que trois petits sets... Ce dimanche, il soulève son 30e titre ATP sur terre battue (sur un total de 44) où il n'a perdu que six matches en 187 rencontres depuis début 2005. Il rejoint Björn Borg et Manuel Orantes à la 3e place du palmarès de tous les temps.

"C'est toujours aussi bon de gagner ici, savoure le Majorquin. C'est le Masters 1000 où je ressens le plus d'émotions car tout a commencé ici en 2003. J'y ai gagné mes premiers matches sur le grand circuit, j'y suis arrivé pour la première fois de ma carrière dans le Top 100 et depuis 2005 j'en suis à sept titres de suite. Jamais je n'aurais pu imaginer ça. Ca paraît impossible. Je suis un homme très chanceux." Malgré des statistiques qui peuvent donner mal à la tête, il n'est pas la référence ultime sur surface ocre, Guillermo Vilas avec ses 46 titres étant encore tranquille pour un moment. Pour les adversaires de Nadal qui le retrouveront à Barcelone dès lundi prochain, c'est une autre histoire. Car, qu'on se le dise, le N.1 mondial a décidé de jouer tous les tournois sur terre jusqu'à Roland-Garros. Et de tout gagner, cela va de soit. Mais était-ce utile de le rappeler ?

0
0