Jo-Wilfried Tsonga voulait profiter de son passage à Munich pour "s'habituer" à la terre battue. C'est raté. Tête de série n°1, le Français s'est fait balayer par le revenant et vétéran Tommy Haas (Wild card) dès son entrée en lice au 2e tour du tournoi bavarois. Une déception de plus sur surface ocre pour le numéro 5 mondial après ses échecs en quarts de finale à Monte-Carlo face à Gilles Simon et en Coupe Davis face à John Isner.
Exempté du premier tour en vertu de son statut de tête de série n°1, le Manceau, qui n'avait plus joué depuis Monte-Carlo, n'a jamais fait illusion. Méconnaissable au service, le Français a perdu ses deux premières mises en jeu d'entrée dans le premier set. Complètement dépassé, il n'a, de son côté, jamais inquiété sur son service un Tommy Hass autrement plus incisif que ne laisse penser sa 134e place à l’ATP. Résultat, un premier set fantomatique du dernier demi-finaliste de Wimbledon, bouclé en moins de 20 minutes par l'Allemand, 6-1. 
"J'étais prêt".
ATP Munich
Kohlschreiber titré
06/05/2012 À 15:10
Alors qu'on le pensait enfin rentré dans la partie au début du second set (2-2), Tsonga s'est de nouveau mis à bafouiller son tennis. Accumulant les fautes directes, notamment en revers, et les services timides, il a de nouveau cédé son service lors du cinquième jeu (2-3), laissant l'ancien numéro 2 mondial (en 2002) s'envoler vers la victoire, 6-1, 6-4.
"Que dire si ce n'est que Tommy a juste mieux joué que moi. Il ne m'a pas laissé le temps de m'exprimer, de contrôler la balle", s'est lamenté un Tsonga triste d'être "toujours sans victoire à Munich". Il était venu en 2008 mais avait annoncé son forfait avant son premier match. Manquait-il d'entraînement sur la surface munichoise ? "Je me suis entraîné deux fois deux heures et c'est habituellement suffisant, a-t-il dit. Certes les conditions sont différentes à l'entraînement et en match, le court aussi. Mais j'avais fait un bon tournoi à Monte-Carlo et avant en Coupe Davis et j'étais donc prêt".
Pour faire mieux que son meilleur résultat à Roland-Garros, un huitième de finale, le numéro 5 mondial devra montrer un tout autre visage aux Masters 1000 de Madrid et Rome. Boosté par son public, Tommy Haas affrontera en quarts de finale le Chypriote Marcos Baghdatis, qui a surmonté la perte de la première manche pour battre le qualifié allemand Dustin Brown (1-6, 6-4, 6-4).
Simple messieurs (2e tour):
Tommy Haas (GER) bat Jo-Wilfried Tsonga (FRA/N.1) 6-1, 6-4
Marcos Baghdatis (CYP/N.8) bat Dustin Brown (GER) 1-6, 6-4, 6-4
Marin Cilic (CRO/N.3) bat Matthias Bachinger (GER) 6-3, 6-2
Mikhail Youzhny (RUS/N.6) bat Santiago Giraldo (COL) 6-7 (2/7), 6-4, 6-4
ATP Munich
Cilic qualifié pour la finale
05/05/2012 À 11:46
ATP Munich
Cilic en demi-finale
04/05/2012 À 13:29