OPEN D'AUSTRALIE - 2e tour - Tableau messieurs
J.-R. Lisnard (FRA, Q) bat S. Grosjean (FRA/N.14) 1-6, 4-6, 6-3, 6-4, 6-3
Prochain tour : Kohlschreiber.
A la surprise générale, Jean-René Lisnard, issu des qualifications et vainqueur d'un match marathon (presque cinq heures) au premier tour, a éliminé Sébastien Grosjean (n°14), en cinq sets.
OPEN D'AUSTRALIE
La dernière carte postale
31/01/2005 À 05:00
Grosjean, numéro un français, a été considérablement gêné par une blessure à la cuisse gauche. Après avoir fait venir le médecin alors qu'il menait 6-1, 4-1, il a eu beaucoup de mal à se déplacer jusqu'à la fin du match. "A 6-1, 4-0, j'ai ressenti une douleur en haut de la cuisse gauche, probablement au niveau de l'attache ligamentaire ", a expliqué Sébastien Grosjean à Reuters. "Je ne connais pas l'exactitude de ma blessure, je passe ce soir une échographie. C'est dommage parce que j'ai fait pas mal d'efforts à l'intersaison. J'ai pensé abandonner car je ne pouvais plus vraiment courir mais il me remettait dans le match."
En septembre dernier, il avait mis prématurément un terme à sa saison 2004, déjà à cause d'une blessure à une cuisse. Il avait fait un effort de musculation particulier à l'intersaison pour renforcer cette partie vulnérable de son corps. Demi-finaliste en 2001, le Marseillais, qui vit actuellement en Floride, quitte le tournoi plus tôt que l'an dernier (quart-de-finaliste) mais pour la même raison, sur blessure.
La cuisse lâche
Jean-René Lisnard, 142e mondial et 16e Français, disputait son cinquième match à Melbourne, dont un premier tour qui a duré près de cinq heures. Agé de 25 ans, il n'avait jamais dépassé le deuxième tour dans un tournoi du Grand Chelem, alors la moindre victoire est prise malgré les pépins physiques : "Je suis resté calme et déterminé. C'est dur pour moi aussi, j'ai les pieds défoncés. Moi, si je suis blessé, j'abandonne. J'étais mal en point aussi, même si je ne l'ai pas montré. Même blessé, il jouait quand même à un sacré niveau."
Lisnard est clair : "Blessé, moi, j'abandonne !" Meurtri, il continue. D'ailleurs, il ne sent plus les effets de l'accumulation des matches : "Je ne suis pas fatigué, mais j'ai une énorme contracture à une cuisse depuis le troisième tour des "qualifs". Mais la victoire aide le moral. J'aurais pu jouer plus longtemps, j'ai juste les ongles en sang. Si les kinés font du bon boulot...".
Au prochain tour, Lisnard rencontrera l'Allemand Philipp Kohlschreiber, 102e mondial, qui a lui-même profité de l'abandon sur blessure du champion olympique d'Athènes, le Chilien Nicolas Massu (n°18), alors qu'il menait 6-0, 2-0.
J.Chela (ARG/N.25) bat G. Carraz (FRA) 7-6 (9/7), 6-2, 7-6(7/3)
Prochain tour : Hewitt.
Pour espérer passer ce tour, Grégroy Carraz aurait dû garder quelques aces en réserve ! Avec ses 30 réalisations au tour précédent, il avait étouffé Paul-Henri Mathieu. Avec huit seulement au compteur jeudi, il a perdu les deux tie-breaks du match. Qui plus est, il n'a pris qu'une seule fois le service de son adversaire malgré sept possibilités.
POUR EN SAVOIR PLUS sur les autres résulats :
CLIQUEZ ICI >Hewitt tient la route
L. Hewitt (Aus, 3) bat J. Blake (Usa) 4-6, 7-6, 6-0, 6-3.
Prochain tour: Chela.
D. Nalbandian (Arg, 9) bat S. Ventura (Esp) 6-0, 6-3, 2-6, 6-2
Prochain tour: Gonzalez.
G. Coria (Arg, 6) bat R. Mello (Bré) 6-4, 6-7 (3/7) 6-3 7-6 (7/3)
Prochain tour: Zabaleta ou Ferrero.
T. Henman (G-B) bat V. Hanescu (Rou) 7-5, 6-1, 6-4
Prochain tour: Davydenko.
R. Nadal (ESP) bat M.Youzhny (RUS/N.15) 6-1, 4-6, 4-6, 7-5, 6-3Prochain tour : Reynolds.
P. Kohlschreiber (ALL) bat N. Massu (CHI/N.18) 6-0, 2-0, abandon.Prochain tour : Lisnard.
B. Reynolds (USA) bat A. Pavel (ROU/N.17)7-6 (8/6), 6-2, 6-2Prochain tour : Nadal.
G. Canas (ARG/N.12) bat F. Verdasco (ESP) 3-6, 7-5, 6-3, 6-0Prochain tour : Stepanek.
R.Stepanek (TCH) bat J. Hernych (TCH) 7-6 (7/5), 6-1, 1-6, 6-7 (2/7), 6-0Prochain tour : Canas.
OPEN D'AUSTRALIE
Safin ne doute plus
30/01/2005 À 20:00
OPEN D'AUSTRALIE
Le sacre australien de Safin
30/01/2005 À 15:30