AFP

Cornet et Bartoli, première !

Cornet et Bartoli, première !
Par Eurosport

Le 23/01/2009 à 10:00Mis à jour

Alizé Cornet et Marion Bartoli ont passé le 3e tour à Melbourne. Si c'est une 1ère en Grand Chelem pour la N.1 française, c'est une nouvelle marque de régularité pour la seconde qui aura réussi à jouer tous les 1/8 de finale en tournoi majeur. Ana Ivanovi

Eurosport Player: Regardez jusqu'à 16 courts en LIVE

Voir sur Eurosport

OPEN D'AUSTRALIE - 3e tour dames

LES FRANÇAISES

. Alizé Cornet (FRA/N.15) bat Daniela Hantuchova (SLQ/N.19) 4-6, 6-4, 6-2
Prochaine adversaire: Safina
Dinara Safina (RUS/N.3) bat Kaia Kanepi (EST/N.25) 6-2, 6-2

C'était le match qu'elle ne voulait pas rater. Après deux échecs coup sur coup à Melbourne face à Daniela Hantuchova, Alizé Cornet a mis les petits plats dans les grands pour signer sa première victoire au 3e tour d'un tournoi du Grand Chelem. La N.1 française, qui a avoué utiliser des anti-inflammatoires pour cette rencontre, a éliminé celle qui l'avait écartée au 1er tour en 2007 et au 2e tour en 2008. Même touchée à l'épaule droite, Cornet a réussi à vaincre l'ancienne Top 10 aujourd'hui 21e mondiale. Si on peut parler de performances vu le stade de la compétition atteint, on peut également évoquer de la logique car la 16e mondiale avait déjà battu la Slovaque en quart de finale de New Haven l'an passé.

Avant d'arriver à Melbourne, Cornet avait annoncé son objectif : jouer Hantuchova. Et la battre pour éventuellement jouer Safina à la fin de la première semaine... puis prendre un peu de repos en vue du tournoi de Paris et de la Fed Cup qui s'annoncent. Dans la tête d'Alizé, son contrat à Melbourne a donc été rempli en atteignant les huitièmes de finale de l'Open d'Australie. Rencontrer la N.3 mondiale dimanche sera sans doute le dernier pour elle qui l'a déjà croisée deux fois cette saison : en Hopman Cup, tournoi mixte avec la France début janvier, puis en quart de finale à Sydney. A chaque fois, Safina l'a emporté en deux sets. D'après nos informations, avec son épaule endolorie, Cornet ne se ferait guère d'illusions sur la suite de la compétition. Mais jouera ce match à fond et jusqu'au bout pour essayer d'atteindre la seconde semaine australienne.

"Atteindre les huitièmes ça fait quelque chose, lâche une Cornet aux anges. Il y a de très bonnes joueuses qui ne l'ont pas réussi de toute leur carrière et moi je viens de le faire, alors que je viens d'avoir 19 ans. C'est super. Quand j'ai réalisé que j'avais gagné j'avais presque des larmes qui me sont montées aux yeux. J'attendais ça depuis super longtemps. Maintenant que j'y suis, je vais prendre un plaisir fou sur le terrain, surtout face à Safina, qui est une sacrée teigneuse aussi. Je veux ma revanche. Pour l'instant c'est elle qui m'a "pourri" ma tournée australienne en me battant à Perth et à Sydney. J'attends ce match avec impatience."

. Marion Bartoli (FRA/N.16) bat Lucie Safarova (RTC) 4-6, 6-2, 6-1
Prochaine adversaire: Jankovic.
Jelena Jankovic (SER/N.1) bat Ai Sugiyama (JAP/N.26) 6-4, 6-4

Elle qui n'aime pas ce tournoi, Marion Bartoli a sans doute trouvé une raison d'apprécier un peu plus d'être à Melbourne. La Française s'est qualifiée pour les huitièmes de finale pour la première fois de sa carrière : après avoir buté quatre fois au 2e tour en sept participations, Bartoli a passé ce tour "maudit" en éliminant la Tchèque Lucie Safarova en trois manches. Une partie compliquée à gérer en début de partie. "Il fallait que je trouve une solution tactique pour arriver à mieux retourner et à pouvoir engager l'échange, analysait Marion à la fin de la partie. Au début, elle a très bien joué, souvent en un coup de raquette. Il a fallu que je recule pour relancer et la faire courir. Elle a eu du mal à s'adapter. J'ai attendu que l'orage passe. Il est passé."

Si son point d'orgue en tournoi du Grand Chelem reste sa victoire en demi-finale de Wimbledon face à Justine Henin, N.1 mondiale de l'époque, Bartoli pourrait faire de Melbourne un nouveau lieu de prédilection. Au prochain tour, c'est Jelena Jankovic qui s'avance face à la Française. Une adversaire que Marion a battue lors de leurs deux dernières confrontations (Wimbledon et Masters 2007). N.1 mondiale fragile sans palmarès en Grand Chelem, Jankovic ne serait-elle pas l'adversaire pour relancer sa carrière ? "Et j'espère que je vais l'arrêter encore une fois. J'ai plutôt un bon ratio contre elle (3 victoires partout). C'est une adversaire qui me convient mieux qu'une Zvonareva ou une soeur Williams. Il y aura de longs échanges mais elle n'a pas un service ou une vitesse de balle qui va me mettre à quatre mètres de la balle. J'attends ce match avec impatience."

LES AUTRES RESULTATS IMPORTANTS

. Jelena Dokic (AUS/WC) bat Caroline Wozniacki (DAN/N.11) 3-6, 6-1, 6-2
Prochaine adversaire: Keybanova

Alisa Kleybanova (RUS/N.29) bat Ana Ivanovic (SER/N.5) 7-5, 6-7(5/7), 6-2

Jelena Dokic, 187e mondiale, s'est qualifiée pour les huitièmes de finale de Melbourne en sortant la Danoise Caroline Wozniacki, N.12, en trois sets. Une première à Melbourne pour l'Australienne, N.4 en 2002 et déjà vainqueur d'Anna Chakvetadze (N.17) au tour précédent. En manque de héros au pays des kangourous, les Aussies redécouvrent cette jeune joueuse de 25 ans d'origine serbe qui a traversé une période difficile avant de signer son retour. Mais l'Australie n'est pas au bout de ses surprises : elle aura l'occasion de découvrir également une jeune Russe, Alisa Kleybanova, future adversaire de Dokic en huitièmes de finale.

Battue au troisième tour à Wimbledon et au deuxième à l'US Open en 2008, la Serbe n'est plus que l'ombre de la championne rayonnante qu'elle fut à Paris. Descendue de la première à la cinquième place mondiale, elle va poursuivre sa dégringolade après l'Open d'Australie lorsqu'elle perdra tous ses points de finaliste. Elle avait déjà connu de grosses difficultés lors de son premier tour où elle avait failli perdre le premier set face à la 107e mondiale, l'Allemande Julia Goerges. A 19 ans, la Russe n'a encore jamais remporté un tournoi sur le circuit WTA, mais déjà 10 titres en ITF, le premier en 2003 et les deux derniers fin 2008 ! Mais c'était l'une des filles à suivre cette année : elle l'a confirmé vendredi dans un style pas toujours très académique, mais suffisant pour battre une championne en souffrance.

. Vera Zvonareva (RUS/N.7) bat Sara Errani (ITA) 6-4, 6-1
Prochaine adversaire: Petrova.
Nadia Petrova (RUS/N.10) bat Galina Voskoboeva (KAZ) 6-1, ab.

0
0