Reuters

Serena sans rivale

Serena sans rivale
Par Eurosport

Le 31/01/2009 à 09:45Mis à jour

En 58 minutes de jeu, Serena Williams a remporté son 4e titre à Melbourne, son 10e trophée en Grand Chelem, en finale de l'Open d'Australie, face à une Dinara Safina complètement dépassée 6-0, 6-3. L'Américaine redeviendra, par le même coup, N.1 mondiale

Eurosport Player: Regardez jusqu'à 16 courts en LIVE

Voir sur Eurosport

OPEN D'AUSTRALIE - Finale dames

Serena Williams (USA/N.2) bat Dinara Safina (RUS/N.3) 6-0, 6-3

Serena Williams passe le temps et ne se démode pas. L'Américaine a remporté son quatrième Open d'Australie après sa victoire expéditive 6-0, 6-3 sur la Russe Dinara Safina en finale samedi à Melbourne. Une finale dominée en 58 minutes de jeu qui consacre une nouvelle fois Serena Williams comme la N.1 mondiale du moment. Et ce pour la 3e fois de sa carrière. C'est la dixième victoire en Grand Chelem pour la cadette des soeurs Williams qui perpétue sa bonne habitude de s'imposer tous les deux ans à Melbourne après ses victoires en 2003, 2005 et 2007.

Serena, N.1 mondiale pour la 3e fois

Impressionnante de puissance, comme à son habitude, elle a survolé le premier set en frappant douze points gagnants contre seulement deux fautes directes. Safina, qui perd sa deuxième finale de Grand Chelem après celle de Roland-Garros l'année dernière, n'a marqué que huit points dans cette manche, 28 sur l'ensemble du match. Et à Serena de confirmer cette statistique : elle n'a perdu aucun de ses 45 derniers matches en Grand Chelem après le gain du premier set. Comme en 2007, elle échoue à seulement un jeu de la finale la plus expéditive de l'histoire du tournoi en enfonçant le clou dans le second set remporté 6-3.

Dès lundi, Serena entamera sa 62e semaine au top du classement WTA, à la place de Jelena Jankovic, installée depuis le 6 octobre 2008. Elle retrouvera ce rang pour la 3e fois de sa carrière, un rang qu'elle a déjà occupé 57 semaines consécutives entre juillet 2002 et août 2003 (voir SERENA EN CHIFFRES). Safina, qui serait devenue N.1 mondiale en cas de victoire, va accéder au deuxième rang pour la première fois de sa carrière. A 22 ans, la Russe n'a pas réussi à imiter son frère Marat Safin, qui s'était imposé à Melbourne en 2005. Si elle avait remporté le titre, cela aurait aussi été la première fois dans toute l'histoire du tennis qu'une soeur et un frère aient occupé la place de N.1 mondial. C'était sans compter sur une Serena impériale... et réaliste : "Je fais désormais partie d'une élite."

. SERENA WILLIAMS en CHIFFRES

0 : Le nombre de set perdu pendant Wimbledon 2002, l'US Open 2002 et 2008 ;

2 : Le nombre de titres olympiques gagnés en double dames avec sa soeur Venus (2000 et 2008) ;

3 : Le nombre de victoires à l'US Open (1999-2002-2008) ;

4 : La série de victoires consécutives dans les tournois majeurs (entre 2002 et 2003), son nombre de victoires à l'Open d'Australie, sa plus belle série en tournoi du Grand Chelem (2003-2005-2007-2009) ;

5 : Le nombre d'années entre deux règnes au plus haut niveau mondial (août 2003 - septembre 2008), soit la plus longue attente de l'ère Open, devant Chris Evert (3 ans: 1982-1985) ;

8 : Le nombre de tournois du Grand Chelem remportés avec sa soeur Venus (Open d'Australie 2001, 2003 et 2009, Roland-Garros 1999, Wimbledon 2000, 2002 et 2008 et US Open 1999)

10 : Le nombre de titres en Grand Chelem dans toute sa carrière (Open d'Australie 2003-2005-2007-2009, Roland-Garros 2002, Wimbledon 2002-2003, US Open 1999-2002-2008) sur treize finales disputées (US Open 2001, Wimbledon 2004-2008). Serena est la 8e joueuse la plus titrée en Grand Chelem de l'histoire. La première est l'Australienne Margaret Court-Smith (24), devant l'Allemande Steffi Graf (22) et l'Américaine Helen Wills (19) ;

15 : Le nombre de demi-finales disputées en Grand Chelem, 25 quarts de finale ;

17 : L'âge où elle remporte son premier Grand Chelem (US Open 1999) ;

20 : L'âge à laquelle elle a atteint la première place mondiale pour la première fois (20 ans, 9 mois et 12 jours) ;

33 : Le nombre de trophées récoltés en carrière depuis 1999 ;

62 : Le nombre de semaines au plus haut rang mondial dès lundi 2 février 2009 (dont 57 consécutives entre juillet 2002 et août 2003).

22 725 475 : Les dollars que Serena Williams a remportés en gain, juste sur un court de tennis. C'est le plus fort total de toute l'histoire du tennis chez les dames. Une fortune débutée il y 14 ans au Québec quand elle a touché son premier chèque de 240 dollars...

Allsport

0
0