AFP

La reine Victoria

La reine Victoria
Par Eurosport

Le 28/01/2012 à 10:53Mis à jour Le 28/01/2012 à 12:38

Intraitable, Victoria Azarenka a survolé la finale dames de l'Open d'Australie samedi à Melbourne. La Bélarusse a écrasé Maria Sharapova (6-3, 6-0) pour s'offrir le premier grand titre de sa carrière. A 22 ans, elle devient également la nouvelle numéro un mondiale. Une nouvelle ère s'ouvre.

Eurosport Player: Regardez jusqu'à 16 courts en LIVE

Voir sur Eurosport

Rien ne pouvait stopper la tornade Victoria Azarenka. Victorieuse du tournoi de Sydney en tout début d'année, la Bélarusse a tout emporté sur son passage en Australie pour aller chercher son premier titre du Grand Chelem dès sa première finale à 22 ans. La protégée du Français Sam Sumyk n'a pas laissé Maria Sharapova contrarier son irrésistible ascension. Une joie sans précédent qui s'accompagne en plus de la première place mondiale, qu'elle occupera lundi. Une double récompense que ne touchera pas une fois de plus la Russe, ex-N.1 mondiale et lauréate à Melbourne en 2008, mais balayée en moins d'une heure trente de jeu (6-3, 6-0).

Avec le sacre de Victoria Azarenka à Melbourne, c'est une cinquième joueuse différente qui est couronnée en Grand Chelem en un an. Si le circuit WTA s'attendait à ce que la Tchèque Petra Kvitova, victorieuse à Wimbledon et aux Masters l'an passé, soit la nouvelle reine, le sacre de la Bélarusse n'en est pas pour le moins immérité. Intraitable depuis le début de l'année, Azarenka a fait preuve d'une grande rage de vaincre qui a fait la différence. Pour sa première finale de Grand Chelem, elle a bien mis quelques minutes légitimes pour entrer dans son match, mais une fois maîtresse de ses émotions, la Bélarusse a complètement survolé cette finale pour décrocher son premier titre majeur, comme l'avaient fait juste avant elle Na Li à Roland-Garros, Petra Kvitova à Wimbledon et Samantha Stosur à l'US Open.

Une 5e vainqueur différente en Grand Chelem de suite en un an

Eurosport

Toujours invaincue cette année, Azarenka a finalement disputé son match le plus difficile de la quinzaine face à la tenante du titre sortante, Kim Clijsters, battue en trois manches (6-4, 1-6, 6-3). Face à la Belge, elle a su démontrer qu'elle avait désormais les épaules et le mental pour remporter ce genre de match à couteaux tirés qu'elle perdait auparavant. Avec 71% de premières balles, samedi face à Sharapova, et autant de réussite sur les balles de break (5/7), Victoria Azarenka a été impressionnante de régularité. A elle de confirmer cela tout au long de la saison. Le plus difficile commence certainement ici pour la 21e N.1 mondiale de l'histoire du circuit féminin.

0
0