AFP

Federer en maître d'école

Federer en maître d'école
Par Eurosport

Le 22/01/2012 à 10:52Mis à jour Le 22/01/2012 à 14:28

Il n'y a pas eu de match entre Roger Federer et Bernard Tomic dimanche à Melbourne. Le Suisse, totalement dominateur, s'est imposé en trois sets (6-4, 6-2, 6-2) face au grand espoir australien. Il affrontera Juan Martin Del Potro en quarts de finale. Son 31e quart consécutif en Grand Chelem...

Eurosport Player: Regardez jusqu'à 16 courts en LIVE

Voir sur Eurosport

Affronter Roger Federer, son idole, sur le Rod Laver Arena à l'Australian Open. Le rêve de gamin, exprimé il y a sept ans, par Bernard Tomic s'est transformé en un cauchemar ce dimanche, en huitièmes de finale. Le jeune Australien de 19 ans n'a rien pu faire et a pris une leçon en trois petits sets et 1h 42 min de jeu (6-4, 6-2, 6-2). Le Suisse se qualifie ainsi, pour la 31e fois consécutive, pour un quart de finale en Grand Chelem où il affrontera l'Argentin Juan Martin Del Potro. Ce sera le 1000e match de sa carrière.

Pourtant, Tomic a fait bonne figure au début de la partie. Pas du tout impressionné par son adversaire, il a lâché tous ses coups en prenant sa chance à la moindre opportunité. Federer, en homme expérimenté, ne s'est pas affolé et a répondu coup pour coup. L'illusion d'un match accroché, d'un premier vrai test pour le Suisse, n'a finalement duré que huit jeux. Car à 4-4 dans le premier set, l'ancien numéro 1 mondial a accéléré pour faire le break et s'adjuger la première manche (6-4).

Dès lors, le futur espoir du tennis, fatigué par les quatorze sets disputés lors de ses trois précédents matches, a baissé de rythme pour laisser une voie royale au maitre Federer, toujours aussi appliqué et concentré. Malgré quelques coups d'éclats beaucoup trop épisodiques de Tomic, le Suisse n'a pas fait de détails : 12 aces, 43 points gagnants, 83% de points gagnés sur son premier service. Suffisant pour faire mal au 38e mondial et s'octroyer tranquillement les deux dernières manches (6-2, 6-2). Roger Federer n'a toujours pas perdu un set dans ce tournoi et a montré qu'il a retrouvé toutes ses capacités après ses problèmes au dos rencontrés au début du mois de janvier. Lui et son meilleur ennemi, Rafael Nadal, ont confirmé aujourd'hui qu'ils sont bien les hommes à battre de ce bas de tableau.

SUIVEZ L'OPEN D'AUSTRALIE EN DIRECT SUR EUROSPORT PLAYER ET SUR L'ANTENNE D'EUROSPORT !

0
0