Eurosport

Sharapova revoit la lumière

Sharapova revoit la lumière
Par Eurosport

Le 26/01/2012 à 08:42Mis à jour Le 26/01/2012 à 11:29

Battue en finale de Wimbledon, Maria Sharapova a pris sa revanche sur Petra Kvitova en évinçant la Tchèque de la course au titre de l'Open d'Australie en demi-finale (6-2, 3-6, 6-4). La Russe affrontera Victoria Azarenka pour décrocher son 4e titre majeur et retrouver la première place mondiale.

Eurosport Player: Regardez jusqu'à 16 courts en LIVE

Voir sur Eurosport

Et si c'était elle la future patronne du circuit mondial ? Maria Sharapova, aussi éternelle soit-elle, a réaffirmé un peu plus, jeudi à Melbourne, qu'il fallait toujours compter sur elle. Du haut de ses 24 ans, la Russe s'est qualifiée pour la sixième finale majeure de sa carrière, la troisième à Melbourne (après 2007 et 2008), en dominant une autre patronne en puissance, Petra Kvitova, que beaucoup voyait s'imposer en Australie. C'était sans compter sur la volonté toujours intacte de Maria Sharapova qui a non seulement dominé la N.2 mondiale en trois manches (6-2, 3-6, 6-4), mais également écarté la Tchèque de la course à la place de N.1 mondiale. Cette bataille, entre enjeu de la finale dames de samedi, mettra donc aux prises la Russe à la Bélarusse Victoria Azarenka, tombeuse un peu plus tôt de la valeureuse tenante du titre, Kim Clijsters (6-4, 1-6, 6-3).

Kvitova : 11 balles de break manquées

Eurosport

Kvitova s'est réveillée dans le deuxième acte en alignant enfin des coups (14 coups gagnants dans cette manche, contre 6 dans la première). Avec un service également efficace avec 70% de premières balles, la Tchèque a remporté la manche 6-3, puis pris l'avantage dans le troisième en ayant un break d'avance (2-1), avant de perdre pied. Incapable de convertir les quatre balles de break suivantes (3/14 sur l'ensemble du match), Kvitova a cédé la partie devant la réussite de Sharapova qui a su, elle, ne jamais rater l'occasion de prendre le service adverse (2/2 dans le dernier set, 5/5 sur le match).

Sharapova: a fait du bien d'y retourner"

"C el a signifie tant pour moi d'être de retour en finale d'un tournoi du Grand Chelem, s'est réjouie Sharapova. Ça fait du bien d'y retourner après avoir perdu assez tôt ces dernières années. Je le voulais vraiment. Je me suis battue jusqu'au dernier point. Elle a eu tellement d'opportunités dans ce troisième set, je me suis juste accrochée et j'ai tout donné. Il y a eu tellement de jeux où j'étais à 15-40 ou 0-30 sur mon service, mais, sur ces points; j'ai sorti de gros services, et après dans le dernier jeu des retours."

Voici désormais la Russe en route pour tenter de décrocher un quatrième titre du Grand Chelem, après Wimbledon 2004, l'US Open 2006 et l'Open d'Australie en 2008. Elle, qui n'avait plus dépassé les huitièmes de finale à Melbourne depuis son titre il y a quatre ans, verra également d'un bon oeil de reconquérir la place de N.1 mondiale qu'elle a déjà occupée 17 semaines (non consécutives), la première fois en août 2005, la dernière en juin 2007. Samedi, elle pourra de nouveau monter sur le trône de la WTA en venant à bout d'une autre joueuse aussi coriace qu'elle, Victoria Azarenka. "Elle n'a jamais été à ce stade d'un tournoi du Grand Chelem avant, a estimé la Russe. Elle a déjà gagné de grands titres et a l'expérience. C'est ce qu'elle voulait depuis longtemps. Je m'attends à ce qu'elle joue un très bon tennis."

0
0