Reuters

Open d'Australie : Serena Williams éliminée en huitièmes de finale par Ana Ivanovic

Ivanovic fait tomber la patronne
Par Eurosport

Le 19/01/2014 à 06:27Mis à jour Le 19/01/2014 à 10:38

Enorme sensation cette nuit à l'Open d'Australie avec l'élimination de Serena Williams, battue en trois sets par la Serbe Ana Ivanovic en huitièmes de finale.

Eurosport Player: Regardez jusqu'à 16 courts en LIVE

Voir sur Eurosport

Décidément, Melbourne ne réussit pas à Serena Williams ces temps-ci. Quintuple vainqueur à Melbourne au cours de sa carrière (2003, 2005, 2007, 2009, 2010), elle ne parvient plus à y briller depuis. Cette nuit, la numéro un mondiale a disparu dès les huitièmes de finale, battue par la Serbe Ana Ivanovic, tête de série N.14, en trois sets (4-6, 6-3, 6-3). Serena a évolué très loin de son meilleur niveau, en raison de douleurs au dos qui la gênent depuis plusieurs jours maintenant.

Dimanche, après sa défaite, elle n'a pas cherché d'excuses, mais a confirmé qu'elle n'était pas à 100%. "J'étais OK, je n'étais pas au mieux mais ça allait, a-t-elle déclaré. J'ai juste essayé de faire du mieux possible. C'est sûr que je n'étais pas moi-même aujourd'hui, mais ça va. Je n'étais peut-être pas au mieux physiquement, mais elle a très bien joué, et je ne veux pas m'en servir comme excuse. Je ne sais pas ce que j'ai au dos, ça dure depuis quelques jours, mais ce n'est rien de mortel. Ça va aller mieux. J'ai juste besoin de quelques jours de repos et malheureusement je n'ai pas ce luxe dans un tournoi du Grand Chelem." C'est en tout cas une véritable sensation dans la mesure où Serena restait sur une série de 25 victoires.

Le 18e titre attendra

Ivanovic, ex-N.1 mondiale éphémère en 2008, a parfaitement su saisir sa chance contre une joueuse à laquelle elle n'avait encore jamais pris le moindre set en quatre rencontres. C'est une résurrection pour la Serbe qui, depuis sa victoire à Roland-Garros en 2008, n'avait atteint les quarts de finale d'un tournoi du Grand Chelem qu'une seule fois, à l'US Open 2012. Fragile mentalement, Ivanovic avait perdu toute confiance en son jeu, chutant jusqu'à la 65e place mondiale en juillet 2010. Mais depuis le début de la semaine, elle est apparue très sûre d'elle-même. Et après la perte du premier set face à Williams, elle a récité son tennis face à une adversaire soudainement impuissante. Même au moment de conclure, Ivanovic n'a pas tremblé, terminant sur un jeu blanc.

Nouvelle déception australe donc pour Serena Williams, battue il y a deux ans à ce même stade de la compétition par la Russe Ekaterina Makarova. L'an dernier, elle avait disparu en quarts, battue par sa jeune compatriote Sloane Stephens et une cheville meurtrie. Cette année, elle était pourtant encore une fois arrivée à Melbourne avec un statut de grandissime favorite. Depuis son échec à l'Open d'Australie 2013, Serena n'avait subi que trois défaites, dont deux face à Victoria Azarenka. La Biélorusse, double tenante du titre en Australie, devient ainsi la principale candidate à sa succession. Williams, elle, devra attendre au moins jusqu'à Roland-Garros pour décrocher un 18e titre en Grand Chelem et ainsi égaler ses illustres aînées, Chris Evert et Martina Navratilova.

TENNIS Open d'Australie 2014 Serena Williams

TENNIS Open d'Australie 2014 Serena WilliamsPanoramic

0
0