AFP

Open d'Australie 2015 - Comme les autres favoris, Roger Federer démarre sans se faire peur

Comme les autres favoris, Federer démarre sans se faire peur

Le 19/01/2015 à 11:08Mis à jour Le 19/01/2015 à 12:22

Roger Federer n'a eu besoin que trois sets pour passer le premier tour de l'Open d'Australie face à Yen-Hsun Lu, lundi à Melbourne (6-4, 6-2, 7-5). Et fêté ainsi sa 1001e victoire sur le circuit. Le Suisse, numéro deux mondial, affrontera l'Italien Simone Bolelli au prochain tour.

Et de 47. Pour la 47e fois consécutive, Roger Federer a franchi le premier tour d'un Grand Chelem. Depuis Wimbledon 2003, le Suisse n'a plus été sorti d'entrée dans un tournoi majeur. Autant dire que lundi, à Melbourne, il n'a jamais été menacé de voir cette série s'interrompre. Face à Yen-Hsun Lu, le numéro deux mondial a récité son tennis sans sourciller. En trois sets (6-4, 6-2, 7-5) et 1h53, il s'est qualifié pour le tour suivant, où il sera opposé à l'Italien Simone Bolelli, vainqueur de Juan Monaco en quatre manches.

La 1001e victoire de la carrière de Roger Federer (la 280e en Grand Chelem et la 74e en Australie, là où il a gagné le plus de matches) n'aura donc pas été la plus difficile. Sérieux et appliqué, il n'a pas concédé son service de toute la partie, même si Lu a bénéficié de plusieurs balles de break en début de troisième manche. Le Taïwanais, qui avait alors réussi à hausser son niveau de jeu, aurait alors pu relancer une rencontre jusqu'ici à sens unique. Mais Federer a tenu bon et c'est finalement lui qui a signé l'unique break de ce troisième et dernier set, dans le 11e jeu.

Avec un peu plus de réalisme (4 balles de break converties seulement sur 14) et un peu moins de déchet (37 fautes directes), le Bâlois aurait même pu gagner plus confortablement encore. Reste que pour une entrée en matière, il aurait pu faire pire. Dans le sillage de sa victoire à Brisbane, c'est un Federer tout en confiance qui va tenter de conquérir un 18e titre en Grand Chelem. Depuis l'US Open, il a remporté 22 matches sur 24. Et son tableau s'est un peu plus dégagé lundi avec l'abandon de Tommy Robredo, principale tête de série sur sa route d'ici les quarts de finale. Bref, tout va bien sous le ciel "federien".

Pariez sur le Tennis avec Winamax
1
N
2
Jouer comporte des risques : endettement, isolement, dépendance. Pour être aidé, appelez le 0974751313
0
0