Getty Images

Roger Federer en finale après l'abandon de Hyeon Chung

Federer n'a même pas eu à combattre

Le 26/01/2018 à 10:43Mis à jour Le 27/01/2018 à 03:59

OPEN D'AUSTRALIE - Roger Federer s'est qualifié pour la finale de l'Open d'Australie après une demie qui a tourné court puisque Hyeon Chung a dû abandonner à 6-1, 5-2 et à peine une heure de jeu. Le Sud-Coréen était blessé au pied gauche. Le numéro 2 mondial jouera dimanche face à Marin CIlic sa 30e finale en tournoi du Grand Chelem et visera un 20e sacre majeur.

Eurosport Player: Regardez jusqu'à 16 courts en LIVE

Voir sur Eurosport

Lancé sur la route de son vingtième Grand Chelem, Roger Federer n'aura pas eu besoin de puiser dans ses réserves pour se hisser en finale de l'Open d'Australie. Face à Hyeon Chung, le Suisse s'est montré largement dominateur avant de profiter de l'abandon du Sud-Coréen, pour cause d'ampoules au pied gauche, en fin de seconde manche (6-1, 5-2 ab). Le numéro 2 mondial n'a toujours pas perdu le moindre set avant de retrouver Marin Cilic, dimanche, pour un remake de la finale du dernier Wimbledon. Il aura l'occasion de graver encore un peu plus son nom dans les livres d'histoire.

Les demi-finales de cette cuvée de l'Open d'Australie 2018 ne laisseront pas un souvenir impérissable. La première entre Marin Cilic et Kyle Edmund aura été loin d'être un sommet du jeu. La seconde entre Roger Federer et Hyeon Chung n'aura pas duré bien longtemps. Novice à ce niveau, le Sud-Coréen de 21 ans a d'abord été submergé par l'homme aux dix-neuf Grands Chelems, très entreprenant. Un break d'entrée suivi d'un autre à 3-1 et le Bâlois s'est envolé vers le gain d'une première manche expéditive en trente-trois minutes. Et ce, malgré un faible 32% de premières balles servies...

Vidéo - Impérial, Federer avait bouclé le premier set sur un coup droit canon

00:19

30e finale de Grand Chelem pour Federer

Les points ont continué de défiler et "Rodgeur", tel un prédateur devant sa proie, a cueilli Chung en réalisant un nouveau break à 2-1 dans le second et donc dernier set. Le vainqueur du premier Masters NextGen en novembre dernier a progressivement rendu les armes avant de finalement jeter l'éponge. Après une première alerte à 4-1 avec une pause médicale, sur un dernier chip de revers du Suisse qui lui a tant fait mal durant la petite heure passée sur la Rod Laver Arena, Chung a mis un terme à sa très belle quinzaine à Melbourne, durant laquelle il a semé des promesses pour le futur. L'histoire retiendra qu'il s'est offert le scalp d'Alexander Zverev, quatrième mondial, au troisième tour et celui de Novak Djokovic, son idole, en huitièmes.

De son côté, Roger Federer n'a toujours pas perdu le moindre set depuis le début du tournoi et la dernière fois qu'il avait débarqué nanti d'une telle confiance, dans cette configuration, en finale de Grand Chelem, il s'était imposé à Wimbledon contre... Marin Cilic en juillet dernier. Contre le Croate, le numéro 2 mondial aura l'avantage d'être frais physiquement avec dix heures et cinquante minutes passées sur les courts alors que son adversaire en compte pas loin du double (17h03). Sa trentième finale d'un Majeur - un record bien évidemment - suscitera forcément moins d'attentes que celle de l'année dernière en Australie, face à Rafael Nadal, qui marquait le retour au premier plan des deux monstres sacrés. Mais celle-ci pourrait bien poser les bases d'une nouvelle saison exceptionnelle et confirmer qu'à 36 ans, sa soif de victoires n'est toujours pas assouvie.

Vidéo - Débordé, diminué, Chung a finalement abandonné

01:31
0
0