Getty Images

Djokovic qualifié pour les quarts de finale après un sublime combat face à Medvedev

Il a fallu un grand Djokovic pour terrasser Medvedev

Le 21/01/2019 à 14:39Mis à jour Le 21/01/2019 à 15:16

OPEN D'AUSTRALIE - Au terme d'un duel sublime en quatre sets face à Daniil Medvedev (6-4, 6-7, 6-2, 6-3), Novak Djokovic s'est qualifié pour les quarts de finale à Melbourne. Le Serbe y retrouvera le Japonais Kei Nishikori.

Daniil Medvedev avait promis une grosse opposition à Novak Djokovic en 8e de finale, et le Russe a tenu parole. C’est un combat de titan qu’il a livré face au numéro 1 mondial, à qui il a réussi à prendre un set mais pas plus. Exténué par une opposition qui a duré 3h15, ponctuée de multiples échanges à rallonge, Novak Djokovic a fini par s’imposer en quatre sets (6-4, 6-7(5), 6-2, 6-3), pour retrouver les quarts de finale à Melbourne, trois ans après. Il y jouera Kei Nishikori.

La Rod Laver Arena s’est régalée ce lundi d’un combat entre l’homme aux 14 titres du Grand Chelem et la jeune pousse de 22 ans, 19e au classement ATP, et qui s’est encore affirmé comme l’un des joueurs les plus prometteurs du circuit. Nonchalant sur les derniers jeux du troisième set, il n’a pas manqué d’abnégation le reste de la rencontre. La preuve, après avoir concédé le premier set, et mené 4-1 avec deux balles de double break contre lui dans la seconde manche, le Russe est revenu de nulle part.

Medvedev a craqué sur les points importants

Aidé par une très belle qualité de service (65% de premières balles, 70% de points remportés derrière et 18 aces), Medvedev a tourmenté un Djokovic encore une fois impressionnant au passing, mais qui a été trop irrégulier pour passer plus sereinement cette épreuve (50 fautes directes). Battu au tie break lors du deuxième set, le sextuple lauréat à Melbourne a dû batailler pour finalement breaker dans le troisième acte, à deux partout. Auparavant, c’est Medvedev qui en avait eu l’occasion à troid reprises. Et le Russe pourra regretter son manque d’efficacité dans les moments chauds (2 balles de break gagnées sur 9).

Son adversaire n’a pas fait la même erreur (7/18 balles de break remportées), posant d’énorme difficultés sur son coup droit, pour s’imposer facilement dans les deux dernières manches. Encore clinique (43 coups gagnants, contre 38 pour Medvedev), "Nole" a profité du manque de jus du Russe, souvent trop fatigué pour jouer ses deux balles de break de la dernière manche à fond, afin de conclure la rencontre.

Mais c’est la tête haute que Medvedev a pu repartir du court, sous les applaudissements du public, malgré cette troisième défaite en autant de confrontations face au Serbe. Marqué lui aussi physiquement par cette confrontation, Djokovic s’est encore montré redoutable, et peut se rassurer : son adversaire au prochain tour, Kei Nishikori, sort lui aussi d’un match marathon, de plus de cinq heures.

Pariez sur le Tennis avec Winamax
1
N
2
Jouer comporte des risques : endettement, isolement, dépendance. Pour être aidé, appelez le 0974751313
0
0