La nouvelle Garbiñe Muguruza débute l'année 2020 en fanfare. L'Espagnole, qui a décidé de repartir de zéro cette saison, a décroché sa qualification pour la finale du simple dames, jeudi matin, à Melbourne, après sa victoire face à Simona Halep. Au terme d'un match de grande qualité remporté en deux manches (7-6(8), 7-5), la 32e mondiale a obtenu le droit de disputer samedi sa toute première finale à l'Open d'Australie, sa quatrième en Majeurs au total. Elle visera son troisième titre du Grand Chelem après Roland-Garros 2016 et Wimbledon 2017 face à la surprenante Sofia Kenin, novice à ce niveau.

Garbiñe Muguruza est un oiseau rare. Promise à un brillant avenir après avoir conquis la terre parisienne et le gazon londonien, l’Espagnole était même devenue numéro 1 mondiale l’espace de quatre petites semaines en septembre 2017. Et puis… plus rien ou presque. Mais à Melbourne, l’Espagnole a soudain retrouvé le chemin de la lumière. Après avoir sorti Elina Svitolina et Kiki Bertens notamment, elle s’est donc offert une troisième membre du top 10 mondial, et non des moindres, en la personne de Simona Halep, elle aussi deux fois titrée en Grand Chelem sur les mêmes scènes.

Open d'Australie
Avec ce coup, Kyrgios vous redonne le sourire pour la journée : Le Top 5 de lundi
08/02/2021 À 14:27

Muguruza a de sacrées ressources

S’il n’a finalement duré que deux sets, le combat n’en a pas moins été féroce entre les deux joueuses. Et Muguruza est allée chercher son match. Bousculée d’entrée sur son service, elle a su faire le dos rond, écarter plusieurs balles de break, avant de sauter sur l’occasion de faire la différence à trois jeux partout. Mais au moment d’enfoncer le clou, son bras s’est tendu et Halep, toujours si difficile à déborder, n’a pas laissé passer sa chance de recoller. La Roumaine a même obtenu des balles de set à 6-5 en sa faveur sur l’engagement adverse avant qu’un jeu décisif homérique ne départage les deux joueuses.

En tête 6 points à 4, Muguruza a tremblé avant d’arracher la décision 10-8 après plus d’une heure de jeu. Sous un soleil de plomb et une chaleur à la limite du supportable (40 degrés), les deux rivales ont continué à se rendre coup pour coup dans le second acte. Et Halep a semblé reprendre le dessus au physique. C’était sous-estimer la volonté et les ressources mentales de l’Espagnole qui a débreaké au meilleur des moments, à 5-4 contre elle.

Totalement relancée, elle a fini sur une série de quatre jeux, à l’image de ce qu’avait accompli quelques heures plus tôt Sofia Kenin contre Ashleigh Barty. De nouveau entraînée par sa compatriote Conchita Martinez depuis quelques semaines, Muguruza a retrouvé tout son punch, en témoignent ses 39 coups gagnants face à une Halep pourtant si douée en défense. C’est d’ailleurs au filet qu’elle est allée chercher la balle de match et sa première finale à Melbourne. Un sacré symbole.

https://i.eurosport.com/2020/01/30/2765515.jpg
Open d'Australie
Nishikori et Monfils à la porte, Osaka et Serena en démo : ce que vous avez manqué au Jour 1
08/02/2021 À 14:12
Open d'Australie
Il y a pile un an, Federer perdait contre Djokovic à Melbourne et il n'a plus rejoué depuis
30/01/2021 À 19:07