Roger Federer a beau avoir 40 ans, n'avoir disputé que 13 petits matches cette saison et soigner une troisième opération du genou, il n'est toujours pas tant de lui parler de retraite. Alors qu'il poursuit sa rééducation et qu'il n'a, pour l'heure, fixé aucune date de retour, le Suisse a laissé entendre qu'il n'avait toujours pas l'intention de ranger sa raquette.
"La meilleure fin de carrière possible ? Cela n’existe pas pour moi, a-t-il confié lors d'une interview accordée au média suisse, Blick. Mais j’aimerais pouvoir choisir le moment moi-même. Je suis sûr que je le remarquerai quand ce moment viendra." Depuis qu'il a annoncé devoir subir une nouvelle intervention chirurgicale, la troisième en un peu moins de deux ans, l'ancien numéro un mondial s'est toujours senti capable de retrouver le niveau et les courts.
Tennis
Les tournois britanniques ATP et WTA menacés de suspension en 2023
IL Y A 4 HEURES

"Finir 7 fois à la place de n°1 mondial ressemble au plus grand record de la carrière de Djokovic"

Pour autant, s'il continue de repousser l'échéance, ce n'est certainement pas par appréhension. "Je n’ai pas peur du temps après ma carrière professionnelle, a-t-il assuré. Ce sera une transition en douceur. Mirka [sa femme, NDLR] et moi avons incroyablement bien géré l’équilibre de vie entre le tennis, la famille et les amis, ce qui me rend presque le plus fier. Après tout, qu’est-ce qui est vraiment important dans la vie ?" Visiblement, Federer compte encore jongler avec les trois pans de sa vie.

Un classique, le match Djokovic-Medvedev ? "Le terme est un peu fort pour l'illustrer comme ça"

Tennis
Rublev : "Mon message contre la guerre a été ma meilleure action de l'année"
IL Y A 10 HEURES
Tennis
Pliskova réengage son entraîneur... après l'avoir licencié en juillet
IL Y A 14 HEURES