Vainqueur "sur tapis vert" du tournoi du Queen's, Marin Cilic ne veut pas accabler David Nalbandian. Alors que l'Argentin est visé par une plainte pour "agression" et que Scotland Yard a ouvert une enquête, le Croate a tenu à défendre son adversaire de la finale. "Je pense que c'est une réaction excessive d'impliquer la police", a-t-il déclaré à The Tennis Space. "J'ai été surpris d'entendre que la police allait se saisir de l'affaire parce que ce qui est arrivé était involontaire. Il savait qu'il était en faute, je ne pense pas qu'il ait essayé délibérément de faire une chose pareille".
Après avoir remporté le premier set et à 3-4 dans le second, l'Argentin avait frappé un panneau publicitaire, blessant un juge de ligne à la jambe. Le 39e joueur mondial avait été disqualifié du tournoi, perdant les points ATP qui devaient lui être attribués ainsi que la dotation. Il pourrait en sus se voir refuser l'accès du tournoi en 2013. Marin Cilic a lui été sacré pour la première fois sur le gazon londonien, même si "cette façon peu ordinaire de gagner a peut-être provoqué moins de plaisir. Ce n'est pas agréable de finir un tournoi comme cela. Mais j'ai joué un bon tennis et je suis heureux de ça, ainsi que d'avoir le trophée". Il a désormais en ligne de mire Wimbledon et est impatient de "voir de nouveau le site et d'être simplement heureux sur le gazon".
ATP Queen's
Scotland Yard s'intéresse à Nalbandian
18/06/2012 À 10:26
ATP Queen's
Pas de sanctions supplémentaires contre Nalbandian
24/06/2012 À 21:30
ATP Queen's
Cilic défend Nalbandian
20/06/2012 À 09:44