Getty Images

1er tour : Alizé Cornet qualifiée après sa victoire sur Sara Errani

Cornet est bien là !
Par AFP

Le 27/05/2018 à 15:32Mis à jour Le 27/05/2018 à 16:19

ROLAND-GARROS - Alizé Cornet sera au rendez-vous du 2e tour. Après une entame poussive, la Française a su réagir pour s'imposer en trois manches devant l'Italienne Sara Errani, finaliste en 2012, dimanche lors du 1er tour (2-6, 6-2, 6-3). Une très belle entrée en matière pour la Tricolore, dont la participation au tournoi a longtemps été en suspens.

Alizé Cornet aurait pu ne pas participer à cette édition de Roland-Garros. Cela aurait été dommage. Car la Française, finalement relaxée par le tribunal de l'ITF après trois "no-show" aux contrôles anti-dopage, a fait le spectacle pour son entrée en lice sur la terre battue parisienne.

Elle a signé un joli renversement de situation pour venir à bout de l'Italienne Sara Errani (2-6, 6-2, 6-3) et valider son billet pour le 2e tour. Cornet sera opposée à une compatriote, la gagnante du duel entre Pauline Parmentier et Chloé Paquet.

La Niçoise de 28 ans (33e mondiale) disputait son premier match depuis la décision, le 15 mai, du tribunal indépendant de la Fédération internationale de tennis, qui l'avait blanchie après ses trois "no show" aux contrôles antidopage. Elle avait vécu comme "un extrême soulagement" cette décision qui lui avait donné "une énergie incroyable" et la possibilité de "continuer à exercer (sa) passion en toute liberté".

Je me disais que je n'y arriverais jamais...

Sa préparation sur terre battue avait toutefois été perturbée. D'abord forfait à Rome pour ne pas risquer une exclusion en cas de décision défavorable du tribunal, elle avait ensuite dû renoncer au tournoi de Strasbourg à cause d'un problème à l'adducteur gauche. Mais la N.3 française, qui portait un bandage, a tenu le choc jusqu'au bout, malgré des difficultés pour porter l'estocade. Elle a concédé sa mise en jeu alors qu'elle servait pour mener 5-3.

Mais elle a breaké l'Italienne dans la foulée puis a bouclé les débats lors du jeu suivant, sur sa cinquième balle de match et après 1h59 de bataille. "Je me disais que je n'y arriverais jamais... Ce que c'est dur de finir un match! Je m'en suis sortie mais c'est aussi parce qu'il y avait une ambiance de fou. J'en avais des frissons", a-t-elle repris.

Elle affrontera quoi qu'il arrive une Française pour une place au troisième tour puisqu'elle fera face à la gagnante du match entre Pauline Parmentier (75e) et la jeune Chloé Paquet (23 ans, 255e), qui participe au tournoi à la faveur d'une invitation des organisateurs.

Pariez sur le Tennis avec Winamax
1
N
2
Jouer comporte des risques : endettement, isolement, dépendance. Pour être aidé, appelez le 0974751313
0
0